Le président du Mauritius Sports Council (MSC), Kris Appadoo, et celui du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES), Désiré Tsang, ont salué les mesures prises pour le sport dans le budget 2014. C’était lors d’un point de presse hier à l’hôtel Le Saint-Georges. Les deux intervenants partagent le même point de vue : le gouvernement a accordé une attention particulière au sport avec une enveloppe de Rs 541,2 M pour 2014, soit une majoration de 11,8% par rapport à 2013, pour le développement du sport et l’amélioration des infrastructures.
« Nous, au sein du TFES, sommes très heureux de cette enveloppe accordée au sport. Le ministère, à travers le gouvernement, démontre clairement qu’il veut faire encore plus pour les sportifs et ce, en dépit des autres défis que le pays doit relever », a déclaré Désiré Tsang. Ce dernier a ajouté que le TFES, une émanation du MJS, a beaucoup apporté dans le développement des sportifs. Il a souligné que le concept de bourses permet à plusieurs athlètes de s’entraîner dans différents pays, notamment en Chine, en Jamaïque et à Cuba.
« Aujourd’hui, on peut se targuer d’avoir plusieurs athlètes s’entraînant dans des centres de haut niveau. C’est une vision à long terme afin de permettre à nos athlètes de s’améliorer pour représenter dignement Maurice aux prochains Jeux des îles en 2015 à La Réunion », a-t-il déclaré. Désiré Tsang a mentionné qu’après trois années, environ 400 athlètes bénéficient du soutien du TFES.
Prenant la parole, Kris Appadoo se dit réjoui du budget accordé au MJS. Il a souligné qu’en dépit du contexte économique difficile, le gouvernement n’a pas hésité à mettre la main à la poche. « Le sport reste un élément incontournable. Grâce au sport, le pays est bien visible sur la carte mondiale. D’ailleurs, tout récemment, nous avons eu deux champions du monde en kick-boxing, en l’occurrence James Agathe et Fabrice Bauluck. Sans compter la prestation de l’haltérophile Shaliniee Valaydon aux championnats d’Afrique. »
Le MSC, qui gère une trentaine d’infrastructures, a par ailleurs pour mission de soutenir les fédérations dans certaines tâches et d’organiser les différents awards. Qui plus est, son président se dit satisfait de constater qu’un budget de Rs 10 M a été voté pour la réfection complète de la piste synthétique du stade Maryse-Justin, sans compter que Rs 250 M seront consacrées à la construction de deux gymnases multisport à Triolet et La Source.
Avant de terminer, Kris Appadoo n’a pas manqué de faire les éloges du gouvernement avec l’annonce d’une ligue semi-professionnelle en football et le retour des clubs tradionnels. « Le ministre Xavier-Luc Duval a eu le courage d’annoncer une telle décision. Le ministre Ritoo était un ancien athlète, il connaît bien la sensibilité sportive. »