Le ministre des Finances a fait ressortir, lors d’une récente rencontre organisée par la firme d’audits et de conseils Grant Thornton – en prévision du Budget 2014 –, que l’emploi demeure une préoccupation pour le gouvernement. Principalement, a ajouté Xavier-Luc Duval, du fait que le taux de chômage chez les jeunes se situe actuellement à 23%.
Lors d’échanges auxquels ont participé une trentaine d’opérateurs économiques, réunis à l’hôtel Hennessy Park, à Ébène, le vice-premier ministre et ministre des Finances a eu l’occasion de discuter des enjeux dans les domaines de l’emploi, du tourisme, des énergies renouvelables, de la construction et des services financiers, entre autres. Selon un communiqué émis par Grant Thornton, Xavier-Luc Duval a déclaré que, malgré une conjoncture difficile, « l’économie mauricienne est saine », relevant « des taux de croissance dans plusieurs secteurs, à l’exception de la construction ». Il a fait référence au déficit du compte courant et au taux de chômage, estimé à 8,3%. Le ministre des Finances a fait état de la préoccupation des autorités concernant l’emploi, et ce plus particulièrement chez les jeunes. Même si plus de 8 000 postes ont été créés, a-t-il indiqué, « on constate une hausse dans les demandes d’emplois chez les jeunes ».
Le Grand Argentier, poursuit le communiqué, a laissé entendre que le déficit budgétaire sera maintenu à un niveau minimal, faisant par ailleurs comprendre que beaucoup de pays ayant des revenus moyens font actuellement face à une crise au niveau de la demande. A Maurice, a-t-il observé, ce phénomène touche notamment le secteur du tourisme et celui des centres d’appels. Xavier-Luc Duval a plaidé pour la diversification des marchés, à commencer par ceux dits « porteurs ».
S’agissant du secteur touristique, les discussions concernaient l’accès aérien et le positionnement de Maurice en tant que hub de transit, avec la mise en opération du nouveau terminal à l’aéroport SSR. Le ministre des Finances a fait état de la progression dans les arrivées touristiques en provenance de la Chine avec un nombre croissant de vols vers ce pays, plus précisément vers Shanghai et Pékin, ainsi que l’introduction prochaine de vols vers la Russie. Xavier-Luc Duval a soutenu que l’augmentation des vols vers des marchés porteurs ainsi que la venue prochaine de gros porteur de type A380 ou Dreamliner, les autorités espèrent que la destination mauricienne deviendra plus compétitive.  
Lors des échanges, des opérateurs ont suggéré que des efforts soient déployés pour attirer des gestionnaires d’actifs (Global Managers) afin de soutenir les entrepreneurs mauriciens souhaitant pénétrer le continent africain. Pour ce qui est de l’énergie, indique le communiqué, des participants ont tenu à savoir si le gouvernement allait revoir le prix unitaire de l’électricité vendu par les petits producteurs. Le vice-Premier ministre a fait comprendre que le gouvernement a déjà accordé plus de Rs 200 millions sous forme de subventions pour l’énergie renouvelable.  
Au sujet de la construction de logements sociaux, il a été constaté que l’investissement du secteur privé n’a pas été conséquent. Mais il est estimé que la situation pourrait s’améliorer avec la construction prochaine de 40 000 unités de logements.    
Les partenaires de Grant Thornton, Sattar Hajee Abdoula et Raj Thacoor, ont demandé au gouvernement  d’investir dans d’autres secteurs porteurs et de tout mettre en oeuvre afin de trouver une solution aux problèmes du chômage et de la pauvreté à Maurice.