Des fonctionnaires qualifient de discriminatoire la politique du gouvernement qui veut que ceux d’entre eux qui ont contracté des prêts bancaires pour financer la construction de leurs maisons (secured housing loans) avant le 1er juillet 2006 ne soient pas exemptés du paiement des impôts alors que ceux qui l’ont contracté après cette date le sont. Ils en appellent au ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, pour corriger cette anomalie lors de la présentation du prochain budget au bénéfice de tous les employés du pays.
Dans une correspondance adressée au ministre des Finances, ces employés affirment que cette politique est non seulement exaspérante et frustrante mais elle est aussi discriminatoire sur la base de l’âge des employés concernés. En effet, selon eux, un employé qui a contracté un prêt pour financer la construction de sa maison sur une période de 20 ans avant le 1er juillet 2006 ne peut prendre sa retraite prématurément, s’il le souhaite, sur la base de la fatigue ou de la maladie, entre autres. Il doit continuer à travailler jusqu’à l’âge de la retraite, afin de pouvoir payer ses impôts, tandis que ceux qui ont contracté leurs prêts avant le 1er juillet 2006 ne sont nullement inquiétés. Ils demandent donc au ministre des Finances de considérer leur cas et d’enlever cette mesure discriminatoire sur les « secured housing loans » au bénéfice de tous les employés du pays, tant du secteur public que privé.