La fin du discours du budget, qui a duré près de 125 minutes, a été accueillie par une explosion de joie dans les camps de la majorité parlementaire. Aussitôt que le ministre des Finances a repris sa place après avoir donné lecture de la politique économique et des mesures fiscales, Ivan Collendavelloo, le voisin le plus proche de Pravind Jugnauth, s’est précipité pour le féliciter. Il a été suivi de Showkutally Soodhun et de Xavier-Luc Duval. Le Premier ministre a lui aussi quitté sa place pour venir serrer la main de son fils.
Comme à l’accoutumée, la galerie publique était dès 16 h 30 remplie par les invités, qui comprenaient les représentants des organisations socioculturelles, des conseillers des ministères et de plusieurs organisations gouvernementales. Idem au niveau de l’hémicycle avec des places réservées aux chefs de cabinets de différents ministères, des compagnies gouvernementales, des représentants de toutes les organisations du secteur privé. Lady Sarojini Jugnauth et Kobita Jugnauth, épouse du ministre des Finances, toutes les deux élégamment vêtues, ont pris place dans une galerie d’honneur aux côtés entre autres du secrétaire financier, Dev Manraj et du Senior Adviser aux Finances, Gérard Sanspeur, qui ont été les chevilles ouvrières, avec d’autres officiers des Finances, du budget. Alors que beaucoup s’interrogeaient sur l’absence des membres du MMM, le leader de l’opposition a fait son entrée au parlement vers 16 h 53 suivi des autres membres de son parti. La Speaker a fait son entrée dans l’hémicycle à 17 h précises. Après avoir écouté solennellement l’hymne national, Pravind Jugnauth a présenté en première lecture puis en deuxième lecture le budget 2016/2017 avant de monter sur la chaire utilisée traditionnellement par les ministres des Finances pour présenter leur budget. À ce moment précis, on entend Paul Bérenger lancer : « Kot fotograf ? » avec un grand éclat de rire. En deux minutes, bousculant tous les protocoles, la meute de photographes a réussi non seulement à prendre la photo du ministre de finances, mais aussi une série de photos des autres ministres et parlementaires. Ce qui permet généralement aux médias en général de constituer un stock complet des ministres et parlementaires, surtout ceux qui apparaissent très rarement en public.
Il a fallu attendre 20 minutes pour entendre le premier applaudissement (tap la tab) de députés de la majorité alors que le ministre parlait des mesures à l’intention des entreprises et PME. Dans l’ensemble le discours du budget a été écouté de manière studieuse par les parlementaires. C’est lors de la dernière partie du discours, lorsque le ministre a parlé du Plan Marshall et des mesures en faveur des pauvres que des parlementaires ont commencé à manifester leur joie. Les seules mesures qui ont fait froncer les sourcils de plus d’un ont été l’augmentation des taxes sur la cigarette et les boissons alcoolisées. La présentation du budget s’est terminée dans la joie. Ministres et parlementaires de la majorité se sont précipités pour congratuler Pravind Jugnauth.