Le compte à rebours pour le prochain budget sera déclenché dès le début de la semaine prochaine, soit au lendemain des meetings politiques du 1er mai. La présentation du budget 2017/18 étant prévue en juin prochain, la date devant être précisée officiellement, le mois de mai sera consacré aux étapes cruciales des préparatifs du troisième budget du gouvernement MSM/Muvman Liberater. La semaine prochaine devra voir le coup d’envoi des consultations pré-budgétaires avec les Stakeholders économiques et les partenaires sociaux.
Deux rendez-vous majeurs sont au programme de travail du Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth. D’abord, mardi après-midi, il a rendez-vous avec des représentants du monde syndical pour un tour d’horizon de la situation et aussi pour tâter le pouls de ce partenaire social d’envergure. Le Premier ministre, qui rencontrera les syndicalistes au Lunch Room de l’Assemblée nationale, devra leur consacrer au moins 90 minutes ce mardi après-midi.
L’autre contact déterminant dans le cadre des consultations pré-budgétaires a été fixé à jeudi matin avec le patronat, soit les représentants du secteur privé, réunis au sein de Business Mauritius. Le secteur privé met actuellement la dernière main à la stratégie qui sera adoptée lors de cette rencontre avec le Premier ministre et ministre des Finances en vue de ce Mid-Mandate Budget du gouvernement. Les principaux points du Budget Memorandum de Business Mauritius devront être abordés jeudi prochain, quitte à des contacts sectoriels pour préciser des sujets d’envergure.
Les autres points forts de ces consultations pré-budgétaires sont la rencontre avec les représentants des Ong, de la société civile et des organisations féminines de mardi matin au Lunch Room de l’Assemblée nationale en guise de coup d’envoi. La journée de mercredi sera consacrée aux opérateurs économiques, soit les petits planteurs et les coopératives en début de matinée, les éleveurs en fin de matinée et les petits entrepreneurs en fin de journée. La série sera clôturée vendredi, après les délibérations du Conseil des ministres, par une rencontre avec les associations de consommateurs, de jeunes et de défenseurs de l’environnement.
Après cette étape, le Premier ministre et ministre des Finances et son équipe de proches collaborateurs devront s’attaquer aux budgets des différents ministères et corps para-étatiques avant d’enclencher les Revenue Measures du prochain budget.