Pendant un peu moins de deux heures, hier en fin de journée, à l’Assemblée nationale, le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a fait un forcing social dans le cadre de la présentation du budget 2017/18. S’il n’a pas hésité à hausser les Excise Duties sur les boissons alcoolisées et la cigarette, il a introduit le concept de Negative Income Tax en faveur de ceux au bas de l’échelle socio-économique mais avec les premiers paiements des bénéfices n’intervenant que vers la fin du mois d’août de l’année prochaine. Il faudra ajouter sur ce plan la baisse du prix de vente de la farine et du pain à partir de ce matin. Il compte attaquer le problème du recul des exportations en réduisant de 15 % à 3 % la taxe sur les profits réalisés par les exportateurs.
Pendant un peu moins de deux heures, hier en fin de journée, à l’Assemblée nationale, le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a fait un forcing social dans le cadre de la présentation du budget 2017/18. S’il n’a pas hésité à hausser les Excise Duties sur les boissons alcoolisées et la cigarette, il a introduit le concept de Negative Income Tax en faveur de ceux au bas de l’échelle socio-économique mais avec les premiers paiements des bénéfices n’intervenant que vers la fin du mois d’août de l’année prochaine. Il faudra ajouter sur ce plan la baisse du prix de vente de la farine et du pain à partir de ce matin. Il compte attaquer le problème du recul des exportations en réduisant de 15 % à 3 % la taxe sur les profits réalisés par les exportateurs.