Le présent budget vise une croissance « à visage humain et à long terme ». Tel est en tout cas l’avis du Chief Whip Bobby Hureeram, qui répondait ainsi aux critiques de l’opposition sur la santé économique du pays. Il est d’avis que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, « connaît la réalité des citoyens ». Ce budget, dit Bobby Hureeram, est « un budget de la continuité » et vise à avoir une société « plus juste et équitable ».

Tout de même, a-t-il ajouté, ce gouvernement « n’est pas fanatique de coup d’éclat ». Il poursuit : « On ne dit pas qu’on va changer la vie des Mauriciens dans 100 jours, mais qu’on peut changer la vie de 100 familles en un jour. » Rappelant la réforme du tandem Sithanen/ Ramgoolam, il a argué que l’actuelle équipe dirigeante « connaît les réalités » de ses concitoyens. « Certaines mesures ont mis du temps à se réaliser parce que nous avons eu à faire face à certaines défaillances de l’ancien gouvernement. Il nous a fallu corriger 10 ans d’injustice. Pendant 10 ans, on a favorisé les affaires des petits copains au détriment de la population. » Bobby Hureeram a salué les projets d’infrastructures à travers l’île, « qui sont porteurs du développement », et particulièrement dans sa circonscription (Mahébourg/Plaine-Magnien).

Il a souligné la contribution du ministre Mahen Jhugroo. En tant que Premier ministre, a-t-il ajouté, Pravind Jugnauth « apporte un nouveau souffle » au pays.