Le Parliamentary Private Secretary (PPS) Toolsyraj Benydin est d’avis qu’il faut changer la perception qu’ont les jeunes de l’emploi dans le secteur privé, ce qui les pousse à s’orienter davantage vers des postes dans le secteur public, où ils pensent qu’ils auront droit à plus d’avantages que de privilèges. « La réalité est que le secteur public a moins de 85 000 emplois en termes de main-d’oeuvre. Il faut encourager la création de postes dans le secteur privé et changer cette perception selon laquelle l’emploi dans le privé est mauvais. » Le PPS plaide pour un lien « plus solide » entre les institutions académiques et le monde professionnel pour que la transition des jeunes au monde du travail se fasse « plus efficacement ». Le PPS a aussi soutenu que réduire l’experience gap est envisageable afin de rendre l’employabilité chez les jeunes plus facile.
Le PPS a également salué les mesures prises pour encourager les économies verte et bleue afin de « booster la croissance » économique. « Encourager l’infrastructure verte et l’utilisation de ressources renouvelables en plus des mesures prises pour décongestionner les routes aidera à améliorer l’environnement dans lequel nous nous trouvons. »
Le PPS a aussi tenu à faire part de la redynamisation du Citizens Advice Bureau (CAB) pour mieux encadrer les Mauriciens  afin qu’ils soient plus conscients des services offerts par les collectivités locales. Pour se faire, un Advisory Commitee sera mis sur pied et des CAB Officers seront formés afin de mieux répondre aux attentes des citoyens et, ainsi, améliorer la qualité de la vie. Selon Toolsyraj Benydin, ce Budget fait la part belle à la réforme du service public et aidera à « éliminer les gaspillages ».