Le député du Mouvement Patriotique Kavi Ramano décrit le présent budget comme ayant « un caractère particulier pour le secteur de l’immobilier. » Il soutient que le budget de 2006 a été injuste envers la classe moyenne et que le first time buyer ne reflétait pas la réalité du marché. « Aujourd’hui, le prix est de Rs 2 M pour les terrains vagues et Rs 6 M pour les immeubles bâtis. Cela est en phase avec la réalité du marché mais je souhaite que le ministre des finances nous éclaire car actuellement, il existe une aberration de la loi qui dit que les acquisitions faites par les first time buyers sont taxables à un taux uniforme de 5 % si le prix des terrains vagues dépasse les Rs 1, 5 M et le prix des immeubles bâtis les Rs 4 M. Cela constituait une aberration que l’ancien ministre n’a pas compris ou n’a pas voulu comprendre. » Il a suggéré au ministre des Finances de reconsidérer le cas des époux divorcés car très souvent ils sont appelés à payer la taxe une deuxième fois, après l’avoir payée une première fois lors de l’acquisition. Il a aussi demandé qu’une attention particulière soit portée aux victimes de la Sales by Levy dans le présent budget et qu’elles puissent bénéficier de la First time buyer exemption, et ce, quelle que soit la date à laquelle leur bien a été vendu à la barre. Kavi Ramano dit accueillir favorablement le projet de construction de 800 lotissements pour ceux dans la pauvreté et de 1 900 unités pour les low income families. Il a également salué l’exemption du paiement des arrérages des intérêts pour les emprunts contractés de la NHDC et de la MHC Ltd pour les ménages dont les revenus ne dépassent pas Rs 15 000.