Photo Archives

L’annonce d’une assurance médicale aux fonctionnaires n’est pas favorablement accueillie par le Ministry of Health Employees Union (MHEU). Selon son président, Amarjeet Seetohul, une assurance-vie « aurait été meilleure » pour les employés du secteur public. Toutefois, il dit laisser « le libre choix » à ceux voulant bénéficier d’un plan d’assurance.

« Nous ne sommes pas d’accord avec cette mesure », a soutenu le président de la MHEU lors d’une conférence de presse tenue à Port-Louis vendredi matin. Selon lui, offrir une assurance aux fonctionnaires « démontrent en quelque sorte que les services offerts dans les hôpitaux ne sont pas satisfaisant, alors que les employés de santé donnent tout ». Et de poursuivre : « Nous sommes confiants que le secteur de la santé se modernise. » Le président dit cependant préférer une assurance-vie pour tous les fonctionnaires.

La construction de quelques établissements hospitaliers est en revanche très bien accueillie par le syndicat. Mais pour le syndicaliste, il faudra une autre stratégie en ce qui concerne le recrutement, car le nombre de 538 personnes ne sera pas suffisant pour répondre aux services de santé. S’agissant de la mesure e-Health, Amarjeet Seetohul dit croire que Maurice « consolidera son positionnement à l’international » dans son élan à devenir un “medical hub”.

Il fait ressortir que ce projet comporte plusieurs avantages pour la population et le personnel hospitalier. « Le temps d’attente diminuera considérablement dans les hôpitaux et on résoudra le problème de perte de dossiers tout en assurant plus de confidentialité dans le système »’, dit-il. Grâce à cette mesure, il prévoit que les actes de violence diminueront sur le personnel soignant.

La somme de Rs 1 000 annoncée dans le budget à l’intention des fonctionnaires, dit-il, est une demande de la fédération où est associé son syndicat. Pour le président, la plupart des mesures « changeront la configuration du secteur » de la santé. « Ces annonces aideront grandement pour mieux servir la population », dit-il. En ce sens, l’annonce de la construction d’un hôpital des yeux à Réduit est très bien accueillie par ce syndicat.