Les différents acteurs du sport local à savoir le Mauritius Sports Council, le Trust Fund for Excellence et le National Youth Council entre autres avaient organisé un point de presse  vendredi dernier pour évoquer leur satisfaction par rapport aux mesures présentées dans le nouveau budget et aussi présenter un peu leur accomplissement pour l’année écoulée.
Désiré Tsang, le président du TFES, se dit satisfait du travail accompli jusqu’à présent.   » Cela fait huit ans que le TFES opère et depuis 2012 nous sommes responsables de la distribution des bourses de perfectionnement. En 2012, seize athlètes ont bénéficié des ces bourses, en 2013 le chiffre est passé à 22 et on prévoit l’an prochain d’avoir 32 à 35 boursiers. Le projet est certes couteux, environ Rs 300,000 par athlète, mais il a rapporté ces fruits. Les performances de Kate Foo Kune, Shalinee Valaydon et Jonathan Permal en sont de parfait exemple, » a déclaré ce dernier. De plus, le chiffre des bourses sports/études sera revu à la hausse et environ 450 jeunes devraient en bénéficier en 2014.  » Je ne peux qu’être satisfait des efforts que fait le gouvernement pour la progression du sport à Maurice, » a-t-il dit.
De son côté, Kris Appadoo le président du MSC, insiste sur les efforts du gouvernement malgré la conjoncture économique actuelle.  » La situation économique mondiale est encore précaire cependant le gouvernement mauricien reconnaît l’importance du sport dans l’île. Il faut dire que grâce aux disciplines sportives, Maurice est maintenant présente sur la carte mondiale. C’est un fait indéniable que les athlètes sont les premiers promoteurs du pays, » a-t-il confié. D’ailleurs, il a tenu à faire ressortir que Maurice est un des pays qui possèdent le plus d’infrastructures sportives en Afrique et que leurs gestions varient entre Rs 480 -541 million. Pour lui, la mesure la plus importante reste cependant les amendements aux sports act qui est « historique ».
Kris Appadoo a aussi confié que le National Sports Award se tiendra le 29 janvier prochain à l’hôtel  Intercontinental et qu’il est fort probable que les dotations pour les gagnant soient revues à la hausse. Pour conclure il a salué le courage du ministre de la Jeunesse et des Sports pour sa « prise de position pour redonner ses lettres de noblesse au sport roi, le football ».