L’examen du budget en comité a repris ce matin avec le ministère de l’Égalité des genres. L’exercice s’est révélé assez difficile pour Mireille Martin qui s’est emmêlé les pinceaux et a même répondu à côté par moments. Le soutien du ministère à la plateforme Women in Politics (WIP) a particulièrement intéressé l’opposition. Les moyens mis à la disposition de la Child Development Unit (CDU) a aussi donné lieu à un certain nombre de questions.
Quelle forme prendra le soutien du ministère de l’Égalité des genres à la plateforme WIP ? C’est ce qu’ont voulu savoir les députés du MMM qui ont posé plusieurs questions supplémentaires à ce sujet. Après avoir cherché dans ses papiers, la ministre de l’Égalité des genres a expliqué que ce programme a pour but de sensibiliser et former les femmes à la politique. L’objectif étant d’avoir au moins 300 femmes candidates aux prochaines élections villageoises.
Lysie Ribot, députée de la circonscription Stanley / Rose-Hill, a insisté pour connaître le grant qui serait accordé à WIP pour cela. Mais aucun chiffre n’a été avancé. Mireille Martin a expliqué simplement qu’il y aurait notamment des flyers avec des informations susceptibles de sensibiliser les femmes à la politique.
Le député Steeve Obeegadoo et secrétaire général du MMM a souligné que l’opposition se sentait très concernée par ce programme et qu’elle aurait souhaité être consultée sur la question. À cela, la ministre Mireille Martin devait laisser entendre qu’elle était prête à collaborer avec l’opposition. Ce qui devait donner lieu à des remarques dans l’hémicycle.
Le député de l’opposition a également interrogé Mireille Martin sur l’absence de budget pour l’achat de véhicules pour la Child Development Unit, alors que son prédécesseur avait fait mention à plusieurs reprises du manque de moyens pour le travail de terrain.
À cela, la ministre de l’Égalité des genres a répondu que quatre véhicules ont été achetés l’année dernière, ce qui expliquait pourquoi il n’y a pas de budget pour d’autres véhicules. Le député mauve de répliquer : « Cela veut dire que vous êtes en train de démentir votre prédécesseur ? Que la CDU n’a pas besoin de plus de véhicules pour le travail de terrain ? » À une question supplémentaire de l’opposition, Mireille Martin a expliqué qu’il y a six véhicules au total pour les différents services de soutien à la famille.
La députée MSM Maya Hanoomanjee a de son côté demandé au ministre de l’Égalité des genres combien de personnes étaient employées au National Women’s Council et qu’elle était le pourcentage de leur salaire dans le budget de cet organisme. Mireille Martin a répondu qu’elle n’avait pas le pourcentage, mais que le budget était de Rs 63 millions et que Rs 59 500 comptait pour les salaires. Réaction de l’ex-ministre de la Santé : « En faisant le calcul cela veut dire qu’il n’en reste que Rs 3 millions pour les organisations féminines ! »