L’activité a été soutenue sur le marché boursier en 2013 en termes de capitaux frais levés par les sociétés cotées. Selon le premier bulletin 2014 émis par la Stock Exchange of Mauritius Ltd(SEM), la valeur totale de capitaux levés sur le marché officiel et sur le Development and Enterprise Market (DEM) a été de l’ordre de Rs 23,2 milliards.
Ce montant, précise la SEM, représente les émissions de nouvelles actions, les actions en numéraire (Rights issue) ainsi que les obligations lancées par les compagnies cotées sur les deux marchés. La SEM se réjouit de l’intérêt affiché des compagnies pour l’émission d’obligations. « We have witnessed noticeable activities in terms of bond issuance by listed companies », constate la SEM qui annonce que le montant global des obligations auxquelles les investisseurs ont été appelées à souscrire, incluant les placements privés, s’est élevé à Rs 6 milliards.
En vue de promouvoir la cotation des obligations émises par les entreprises et l’échange actif de ces obligations, la SEM, avec le soutien du Central Depository System et les sociétés de bourse (stockbroking companies), a revu à la baisse, début 2014, les frais de courtage sur les obligations, les ramenant de 0,6 % à 0,1 % (- 83 %). Les milieux boursiers estiment que cette décision contribuera à l’émergence d’un marché secondaire actif concernant les obligations.
Revenant sur l’activité boursière en général pendant l’année écoulée, la SEM soutient que la « strong positive stock market performance » est attribuable dans une grande mesure aux facteurs suivants : la solidité des résultats financiers réalisés par des valeurs très en vue, incitant les investisseurs tant locaux qu’étrangers à accroître leurs portefeuilles de titres de ces mêmes valeurs, l’intérêt renouvelé des investisseurs étrangers pour le marché local. La Bourse de Maurice, souligne la SEM, « pursued its bull-run through 2013 », avec le renchérissement constant de plusieurs valeurs. L’indice général, le Semdex, a enregistré un gain de 20,99 % pour terminer l’exercice à 2 095,69 points alors que l’indice de rendement total du marché officiel, le Semtri, a progressé de 24,41 % pour s’établir à 6 673,93 points. La capitalisation du marché officiel au 31 décembre 2013 était de Rs 212,9 milliards.
Ajoutée à celle du DEM, la capitalisation totale se chiffrait à Rs 268,7 milliards à la fin de l’année écoulée et représentait, selon la SEM, 78 % du produit intérieur brut (PIB) du pays. Le Demex, indice du second marché, a gagné 17,75 % en 2013.
En pourcentage de la capitalisation du marché, le chiffre d’affaires total enregistré en 2013, soit Rs 14,3 milliards (Rs 10,9 milliards en 2012), représentait 5,3 %. Les valeurs du secteur bancaire/assurance ont été les plus en vue.
Quant à l’investissement étranger, le bulletin de la SEM fait ressortir que la tendance à été positive l’année dernière. Il y a eu un intérêt renouvelé des investisseurs étrangers pour les valeurs locales, avec des placements nets de l’ordre de Rs 547 millions.