Image EUMETSAT

Selon les dernières prévisions de la station météo de Vacoas, Maurice reste en alerte 2 cet après-midi, samedi 22 décembre. « L’alerte 3 est une probabilité très minime« , a fait ressortir un prévisionniste.

A 16h00 cet après-midi, l’intense cyclone tropical était centré en latitude 17.9 degrés sud et longitude 58.8 degrés est, soit à environ 270 km au nord-nord-est de Maurice. Cilida continue à se déplacer dans une direction générale du sud-sud-est à une vitesse d’environ 15 km/h et s’approche de notre région. Sur cette trajectoire le centre de l’intense cyclone pourrait passer à son point le plus rapprocher à une distance d’environ 200 km au nord-est de Poudre D’Or tôt demain matin.

Des bandes actives associées à Cilida traverseront l’île et pourraient causer une détérioration sensible du temps a Maurice. Le public à Maurice est conseillé de prendre toutes les précautions.

Le temps restera nuageux à couvert avec des pluies intermittentes. Ces pluies seront modérées à fortes par moments avec des orages devenant plus fréquents dans la soirée. Les fortes averses occasionneront des accumulations d’eau par endroit. Le public est conseille d’éviter ces endroits susceptibles d’être inondés et d’être très prudent sur les routes dû à une visibilité réduite durant les averses.

Le vent soufflera de l’est sud est à une vitesse de 30 km/h avec des rafales de 70 km/h aux endroits exposés. Il est prévu que le vent se renforcera graduellement et les rafales pourraient atteindre 100 km/h dimanche matin. Lors des sorties, le public est conseillé d’être très vigilant en raison des objets volants et des chutes d’arbres et de branches.

La mer sera très forte à grosse avec des houles. Lorsque Cilida passera à l’est de Maurice demain matin, il provoquera une montée abnormale du niveau de la mer d’environ 40 cm au dessus de la marée haute. Cette situation provoquera des vagues dangereuses déferlant sur les cotes est et sud est de l’ile. Le  public est strictement conseillé de ne pas s’aventurer en mer ainsi que sur les plages.