L’édition 2012 du Mauritius Business Excellence Award s’est tenue vendredi dernier à l’hôtel Le Méridien, Pointe-aux-Piments. Les grands gagnants sont Lavan Furniture, Pro Design Ltd, Ustad Furniture, Omnicane Ltd et Marina Village Hotel Club dans leurs catégories respectives.
Le Mauritius Business Excellence Award a été lancé en 2007 dans le but d’encourager et de stimuler les best business practices afin d’atteindre une plus grande productivité et compétitivité, de promouvoir l’utilisation des outils économiques et d’évaluation de productivité en vue d’améliorer la gestion stratégique et de reconnaître l’excellence parmi les entreprises mauriciennes. Ce concours, ouvert à toutes les entreprises dans les secteurs manufacturier, agricole, touristique, services financiers, entre autres, en est à sa quatrième édition. Cette année, cinq entreprises mauriciennes ont été récompensées. Trois catégories ont été identifiées, à savoir 1) petites entreprises avec un annual turnover de moins de Rs 10 M, 2) entreprises de taille moyenne avec un annual turnover variant entre Rs 10 M et Rs 50 M, et 3) grandes entreprises avec un annual turnover de plus de Rs 50 M. Les grands gagnants sont Lavan Furniture (petites entreprises), Pro-Design Engineering Consultants Ltd et Ustad Furniture et Omnicane Ltd (entreprises moyennes) et Omnicane Ltd et Le Marina Village Hotel dans la catégorie grandes entreprises.
Fleurs Tropicales a obtenu la mention spéciale pour la gestion financière dans la catégorie Petites Entreprises, Toppress Ltd pour le Sales & Marketing et Medcare International Training Centre Ltd pour la responsabilité sociale.
Dans la catégorie entreprises moyennes, Bankers Shoes Ltd a décroché la mention spéciale pour le Strategic Planning & Management et Eurolux Co Ltd, pour le Sales & Marketing. Enfin dans la catégorie grande entreprises, GFA Insurance Ltd a obtenu la mention spéciale pour le Sales & Marketing et Lux Island Resorts pour ses initiatives environnementales et de responsabilité sociale.
Dans son intervention, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs, Cader Sayed-Hossen, a expliqué que le Business Excellence Award a pour but d’encourager les entreprises locales à être plus compétitives et productives. Ainsi, la firme d’experts-conseils en ingénierie Pro Design Ltd, depuis sa création en 1997, a conçu plusieurs projets novateurs et soutenables dans les secteurs liés à l’ingénierie des services de construction, la modélisation dans le domaine énergétique, la certification LEED, la gestion des projets, l’audit énergétique et l’installation. Durant les quinze dernières années, cette société a ainsi réalisé plus de 500 projets dans divers secteurs, dont la bureautique, le commercial, le résidentiel, l’éducation, l’hôtellerie et les loisirs. Elle bénéficie d’une ouverture sur les marchés de l’étranger, où elle pourvoit toute une gamme de services. « Notre réussite en dépit de deux périodes difficiles dans le secteur du bâtiment découle largement de nos possibilités d’adaptation aux fluctuations du marché et de notre résilience à la conjoncture économique. De plus, une nouvelle structure de management et d’opérations a été déployée pour répondre aux exigences de certains projets plus complexes », explique la direction de cette société.
Culture de l’excellence
Mettant l’emphase dans son discours sur le fait que les entreprises locales se doivent de garantir et toujours améliorer la qualité de leurs produits et services dans un marché hautement concurrentiel, Cader Sayed-Hossen a surtout parlé de l’importance de la culture de l’excellence parmi les entreprises. « Business excellence is today more relevant than ever. The competition equation has been altered radically in the wake of trade liberalisation, ushering in an era of globalised competition, where low cost competitors endowed with gigantic economic resources are dominating the global market. The Eurozone is enduring an unprecedented financial crisis which has heightened the competitive pressures. Repairing the Euro Financial System is likely to be a drawn-out process with negative impact on employment and consumer demand in our traditional markets. We are therefore not immune from the dark clouds hovering in this global economic landscape », a-t-il déclaré. Il devait citer les exemples de Indian Oil, Star Knitwear Ltd et Esquel (Mauritius) Ltd, des participants lors des précédentes éditions du concours, et qui figurent désormais dans la liste des « Top 100 companies in Mauritius ».
Vincent Lagarde, CEO de Natec Medical Limited et les ministres Jim Seetaram (Affaires, Entreprise et Coopératives) et Mireille Martin (Égalité des Genres, Développement de l’Enfant et Bien-être de la Famille) étaient présents à cette cérémonie.