La Business Facilitation Act a récemment été adoptée et le gouvernement estime qu’il faut introduire davantage de mesures pour promouvoir un environnement commercial propice au monde des affaires. À cet effet, les frais que doivent régler les entreprises afin de se connecter au réseau électrique seront considérablement réduits. Le coût de l’extension des réseaux à haute tension pour les projets commerciaux sera réduit de 50 %. De plus, le processing fee pour toutes nouvelles demandes pour toutes les catégories de clients, y compris les clients domestiques, sera éliminé. Cela ne s’appliquera toutefois pas aux Land and Property Development Schemes projects. L’approbation des plans du CEB, de la CWA ou de la WWM ne sera plus requise lors d’une demande pour un Land use and Building Permit dans des zones bien connectées et entretenues, ainsi qu’au sein des morcellements. En vue d’éliminer l’inefficacité et les doublons dans l’octroi de permis, le BoI mènera un business process reengineering sur plus de 125 licences et permis. Quatorze ministères seront impliqués. Pour attirer davantage l’investissement étranger, les machines de haute technologie et tout autre équipement apporté par un investisseur de l’étranger seront désormais considérés comme faisant partie de l’investissement minimum de USD 100 000 requis pour obtenir un permis d’occupation. Ceci devra être conforme aux critères définis.