Cinq-sous comités ont été institués lors de la première réunion de la Joint Public-Private sector Business Facilitation mardi, a annoncé hier matin le ministère des Finances.
Le comité lui-même coprésidé par Ali Mansoor et Raj Makoond, a été mis en place par le gouvernement pour simplifier toutes les procédures nécessaires pour l’obtention d’un permis. Les sous-comités se pencheront respectivement sur la conversion des terres, les projets immobiliers, l’industrie touristique, les permis de construction, les services publics entre autres. Ils ont pour tâches de « further improve ease-of-doing business, identify and eliminate weaknesses encountered by businesses, and put in place the right conditions for attracting investment and enhancing trade with a view to positioning Mauritius as an attractive business location ».
Par ailleurs, le BOI a déjà débloqué une dizaine de projets. D’autre part, pas moins de 17 types de permis ont été enlevés afin de simplifier les procédures.
Rappelons que Maurice a perdu deux places dans le classement de Doing business établi par la Banque mondiale.