« Les personnes âgées doivent être un groupe privilégié car si Maurice est ce qu’elle est aujourd’hui, c’est grâce à leur contribution dans le passé ». C’est le message adressé par la ministre de la Sécurité sociale, Sheila Bappoo hier, aux membres du 3e âge, venus célébré en grand nombre la Journée mondiale des personnes âgées hier, au J&J Auditorium, Phoenix. Pour ce faire, le gouvernement mise sur ses programmes à venir portant notamment sur la consolidation des acquis en faveur des personnes du 3e âge, en termes de santé, de vaccination, de loisirs sains, de protection, des mesures d’accompagnement et de stabilité dans les familles. D’où le thème choisi cette année pour célébrer cette journée mondiale des personnes âgées, « Joie de vieillir dans une île maurice arc-en-ciel ».
Maurice compte plus de 157 000 personnes du 3e âge. « Nos aînés sont les piliers de la nation et nous avons un devoir de tout mettre en oeuvre pour assurer qu’ils vieillissent dans la dignité et le respect, dans l’amour et l’harmonie, et en sécurité », estime Sheila Bappoo. Ainsi, la Journée Mondiale des personnes âgées est une occasion de rendre hommage à ceux et celles qui ont contribué au développement économique et social du pays. Mais pas seulement pour ce jour, mais il est de notre devoir de s’assurer du bien-être des plus âgés tout au long de leur existence, dit la ministre. Revenant ainsi sur le thème choisi cette année pour célébrer la journée des personnes âgées, Sheila Bappoo — qui s’est dit heureuse d’avoir retrouvée ce ministère  qui était passé après les dernières élections entre les mains d’un autre ministre, en l’occurrence Leela Devi Dookun Lutchoomun — fait ressortir qu’elle s’attèlera à promouvoir un vieillissement actif et productif. D’autant que le phénomène de vieillissement prend de l’ampleur à Maurice, dit-elle. Ainsi, devant les membres des 604 associations de Senior Citizens présents, la ministre de la Sécurité sociale fait ressortir qu’elle compte poursuivre avec la mise en oeuvre du National Policy on Ageing, publié en septembre 2008, notamment par rapport à la protection des personnes du 3e âge. Dans ce contexte, Sheila Bappoo met l’accent sur sa détermination à consolider également le réseau des Elderly Watch à travers le pays. Elle compte également s’assurer que des structures soient établies afin de faire respecter les dispositions de la loi relatives aux normes régissant les maisons de retraite. Mais aussi un programme decounselling concernant les droits des personnes âgées, afin qu’elles soient mieux armées pour éviter les ennuis familiaux, notamment lors du partage d’héritage. Outre l’Observatoire sur le vieillissement qui sera réenclenché, assure Sheila Bappoo, le gouvernement viendra de l’avant avec plusieurs autres projets pour le bien-être des personnes du 3e âge, avec entre autres la construction d’autres Day Care Centres pour nos aînés, l’agrandissement du Foyer Trochetia, qui accueille les personnes âgées avec des handicaps, mais aussi une career’s strategy, avec l’accent mis sur la formation.
La ministre de la Sécurité sociale ne manque pas de faire l’éloge du Premier ministre, Navin Ramgoolam – convié à cette célébration, mais qui s’est désisté — rappelant les réalisations faites sous son gouvernement pour le bien-être des personnes âgées. Elle cite en exemple le transport gratuit, qui aujourd’hui facilite la vie des membres du 3e âge. « Il faut aussi savoir que nos aînés ne sont pas oubliés dans l’exercice budgétaire et que vous recevrez comme l’a annoncé, le Premier ministre une hausse de votre pension mensuelle », indique Sheila Bappoo. Ainsi, contre Rs 3146 actuellement, le montant de la pension de vieillesse passera à Rs 3 350, pour les personnes âgées entre 60 et 89, soit une augmentation de Rs 204. Celles, âgées entre 90 et 99 ans, qui touchent une pension mensuelle de Rs 9 357, verront leur allocation augmenter de Rs 618 alors que la pension des centenaires, actuellement de Rs 10 621, accusera une hausse de Rs 699.  
La ministre a terminé son discours en rappelant à l’assistance que « si cette journée de fête est une occasion de se réjouir aussi de nos acquis, il est aussi important de réfléchir à l’avenir ». C’est pourquoi, dit-elle, nous devons toujours être vigilants. Assurant aux invités présents que « les personnes âgées n’ont rien à craindre tant que nous aurons à la tête du pays, un gouvernement qui tient à coeur leurs intérêts et  bien-être », Sheila Bappoo demande aux aînés « de savoir faire la différence entre la démagogie et la vérité »