Il ne faut pas croire que tout se déroule sous les auspices de la bonne gouvernance à la Maubank, cette créature hybride qui regroupe l’Ex-MPCB et l’Ex-Bramer/NCB. Les copains sont toujours très bien lotis. L’ancien directeur de la Bramer et de la NCB gouvernementale, Ashraf Esmael, a certes pris la porte de sortie de la Maubank, mais c’est avec un joli pactole de plus de Rs 5 millions. Si des membres du board de la défunte Bramer ont défilé aux Casernes centrales, l’ancien directeur, lui, a toujours la cote.
Mais il n’est pas le seul à être dans les bons papiers des nouveaux dirigeants du pays. Il y a Chridar Nagarajan, qui est payé $ 30 000 par mois (?Rs 1M) et qui a aussi droit à une Housing Allowance conséquente, le beau frère d’un ancien ministre travailliste qui vient d’obtenir une promotion fulgurante bien que ses qualifications soient tout ce qu’il y a de plus basiques, un autre «viré mam» qui est bien loti parce qu’il a un frère qui est économiste au ministère des Finances et Me Anju Ghose, qui fut d’abord recrutée en janvier 2015 par l’Ex-MPCB sans appel de candidatures et qui a naturellement rejoint la Maubank. Pour celle qui n’est autre que la nièce du Speaker Maya Hanoomanjee et l’épouse du Senior Advisor de Showkutally Soodhun, Me Robin Appaya a bien négocié son contrat puisqu’elle a droit à une commission de 10% sur chaque cas qu’elle négocie.