Un membre du gouvernement d’un des plus importants ministères remue ciel et terre pour se débarrasser de son chef de Cabinet. En l’absence du Premier ministre, il a approché les autorités compétentes dans une tentative de faire accélérer ce transfert alors que jusqu’à tout récemment rien n’augurait une soudaine détérioration des relations au plus haut niveau de la hiérarchie. Au ministère, les commentaires vont bon train quant à la principale raison derrière le fait que le ministre et son chef de Cabinet soient à couteaux tirés. Le haut fonctionnaire aurait fait irruption dans le bureau du ministre sans crier gare prenant par surprise l’homme politique. Probablement quand le haut fonctionnaire sera transféré, les langues se délieront au sujet de cette rencontre du troisième type…