Si des doutes subsistaient dans la tête des parents sur l’existence d’un mode de classement (ranking) des candidats du Primary School Achievement Certificate pour l’attribution d’une place en Grade 7, ceux-ci se sont vite dissipés lorsqu’ils ont aperçu le proche d’un haut cadre d’une institution incontournable dans le secteur éducatif dans l’enceinte du collège du Saint-Esprit mercredi matin. Ce jour-là, de nombreux parents non satisfaits du collège qui a été attribué à leurs fils par le Mauritius Examinations Syndicate (MES) s’y étaient rendus pour faire une demande de place en Grade 7. Le proche de ce haut cadre — défenseur de la réforme — qui lui aussi tentait sa chance comme les autres parents ce matin-là, n’aurait donc pas apprécié le collège initial qui a été attribué à son enfant par le MES. Comme quoi, même les plus ardents convaincus du PSAC et de la Nine-Year Continuous Basic Education ne semblent pas croire que tous les collèges régionaux sont du même niveau !