Sawan Deegum, 38 ans est retourné en détention policière après une nouvelle comparution en cour hier, lundi 8 avril. Arrêté depuis le vendredi 5 avril après la découverte d’un cadavre en bordure de route à Lallmatie, une charge provisoire d’homicide involontaire a été logé contre lui. Il est soupçonné d’avoir renversé un homme avec sa camionnette et de l’avoir laissé pour mort sur l’asphalte. Il sera traduit de nouveau en cour de justice le 12 avril.

Le corps d’Anish Anath, un maçon de 27 ans, domicilié à St-Julien, a été retrouvé au matin du vendredi 5 avril à Mariamen Temple Road, Lallmatie, avec de multiples blessures. Les policiers qui s’étaient rendus sur les lieux ont cru dans un premier temps qu’il s’agissait d’une agression sauvage survenue dans la nuit de jeudi. Mais l’autopsie pratiquée par le chef médecin-légiste, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué à une fracture du crâne la mort du jeune homme, qui avait plusieurs côtes fracturées. C’est un marchand de pain qui a fait la découverte macabre vers 5 h du matin.

Après une enquête approfondie, les éléments de la Criminal Investigation Division de Flacq sont arrivés à la conclusion que le maçon a été victime d’un accident de la route. Il est mort écrasé sous les roues d’une camionnette et le conducteur ne s’était pas arrêté. La CID a procédé ensuite à l’arrestation de deux habitants de St-Julien, Sawan Deegum, 38 ans, le conducteur de la camionnette, et de son aide-chauffeur, Sanjagsing Seedam, un maçon de 36 ans.

Selon nos sources, le conducteur et l’aide-chauffeur étaient en compagnie de la victime à Lallmatie plus tôt pour prendre quelques verres d’alcool. Quelques minutes après, le conducteur aurait pris le véhicule pour rentrer chez lui. Il n’aurait pas vu son ami Atish sur l’asphalte et a roulé sur lui. « Mo pa ti trouv li »,  a-t-il insisté.

Les deux hommes ont comparu une première fois en cour de district de Flacq vendredi. Une charge d’homicide involontaire a été retenue contre le conducteur et l’aide-chauffeur a été inculpé, lui, pour complot. Ils ont été reconduits en cellule policière. L’enquête est menée par l’inspecteur Surchurrun, affecté au poste de police de Lallmatie.

A LIRE ÉGALEMENT :