Le CORPS grandit et peut transmettre la vie. Il faut connaître et comprendre ses pulsions. Il faut savoir développer le contrôle de soi-même.
Le CŒUR se sent capable d’aimer et veut être aimé. Besoin d’avoir et d’être accepté par des amis.
Possibilité d’une phase homosexuelle.
La première passion, quand on est encore adolescent, suscite une grande force d’amour où l’on croit ne pas pouvoir vivre sans l’être aimé.
Coup de foudre et amour vrai sont deux réalités différentes
Il est essentiel de donner à son coeur le temps de mûrir et de discerner.
Instinct sexuel et pulsions : dons de Dieu
Amour et Sexe : source de communion
Amour et Sexe : source de plaisir
Amour et Sexe : source de procréation
La sexualité n’est pas une force incontrôlable. Elle n’est pas instinctive comme chez les animaux. C’est une richesse à protéger.
Notre tête et notre coeur doivent être le pilote de notre sexualité, l’homme et la femme étant aimantés l’un vers l’autre pour vivre l’amour dans la durée et dans la fidélité.
L’amour s’apprend
L’amour s’apprend. C’est une construction.
Dans l’amour, il y a 5 grands désirs qui sont des forces positives :
– Désir de vivre très proche de l’autre et ne pas avoir à le quitter.
– Désir de pouvoir lui exprimer sa tendresse.
– Désir de pouvoir communiquer et échanger sur ce que chacun vit.
– Désir de pouvoir donner la vie.
– Désir d’être traité comme une personne et non pas un objet.
L’amour est à la fois :
Éros = Amour — Désir (j’ai besoin de toi)
Agape = Amour — Don (tu as besoin de moi, je me donne à toi)
Communion = Notre Amour à Nous.
Ensemble nous formons une communauté de vie. L’amour se construit ensemble à deux.
Nous nous acceptons avec nos différences. Nous bâtissons ensemble des terrains de dialogue et d’engagement pour ne pas vivre en vase clos face à nous-mêmes.
Plaisir procuré par les gestes amoureux
Regards, caresses, baisers… procurent des sensations qui plaisent au corps et au coeur.
Ne prendre du plaisir du corps de l’autre qu’avec son consentement. Autrement c’est du viol.
Désirer quelqu’un ne suffit pas pour en être désiré.
Le sexe sans affectivité — pas de langage, pas d’intériorité — peut procurer un plaisir immédiat, mais dessèche la magie de l’amour qui est dans la communion des corps et des coeurs.
Le corps a connu un plaisir immédiat mais le coeur toutefois se sent vide. Si on abuse, c’est la dépendance. On en a de plus en plus besoin.
Si les gestes amoureux sont banalisés, ils sont vidés de leurs richesses. Ils rendent les ruptures plus douloureuses.
Sexualité permissive
Ne pas confondre amour et expériences amoureuses. Le corps n’est pas un objet à utiliser de façon insensée. La permissivité ne mène pas à la joie de l’amour.
Tendance par les temps actuels à encourager le libertinage irresponsable. Le vagabondage sexuel : c’est essayer son pouvoir de séduction. C’est exciter quelqu’un, c’est un calcul, une stratégie. C’est se servir de lui pour son plaisir personnel sans rencontre vraie et sans amour dans la tendresse,
La déception peut être violente ou dépressive.
Que de souffrances en attente devant les infidélités.
Avec de multiples partenaires, la personne n’arrive plus à être capable de sentiments forts qui veulent devenir permanents.
Filles sexuellement précoces
Les filles qui font les premiers pas vers les garçons. Elles attendent l’amour, elles récoltent surtout du sexe à gogo. Elles deviennent capables de moins de tendresse et de plus de stratégie. Elles se servent de sexe pour se venger.
Certaines décident de ne pas garder l’enfant qui s’est annoncé. Elles ne se rendent pas compte qu’un avortement ne s’oublie pas. Cela peut sembler être une solution radicale et immédiate, mais que de problèmes pour après !
Les étapes essentielles d’un avortement sont :
– Dilater le col de l’utérus
– Tuer l’enfant en développement
– Expulser de l’utérus les débris du foetus et du placenta
– Arrêter brutalement l’intense activité hormonale associée à la grossesse
Plus il y a d’activité sexuelle, moins il y a de mariages
– Plus de grossesses précoces.
– Plus de familles monoparentales.
– Plus d’avortements.
– Plus de maladies sexuellement transmissibles.
– Plus de violence sexuelle.
– Plus de divorces.
– Plus de cancers féminins.
Deux industries prospères avec la permissivité sexuelle : les produits pharmaceutiques et l’industrie du sexe.
La virginité : une valeur et une richesse de l’amour
La virginité, c’est garder le don de son corps pour vivre la relation sexuelle avec la personne avec qui on construit son avenir et sa famille.
C’est rester vierge :
– Non par peur du sida et des IST (Infections sexuellement transmissibles)
– Non par peur de grossesses précoces.
– Non par peur d’éventuelles punitions.
Mais attendre pour mieux accueillir le cadeau de la sexualité de l’autre pour le partage exclusif de son corps et de son coeur avec celui que l’on peut aimer dans la durée et dans la fidélité, c’est travailler à rester chastes dans le regard, les gestes, l’écoute, les paroles.
– C’est un chemin de retenue pour son propre bien-être
– C’est le chemin de la santé et de la dignité
– C’est s’éviter pour l’avenir des souvenirs qui peuvent s’avérer difficiles à porter et à partager
La virginité du jeune homme est importante même si son corps, contrairement à celui de la femme, reste identique avant et après l’union sexuelle. Il ne doit pas traiter la pulsion sexuelle comme un objet d’expérience, mais la contrôler pour exprimer un amour vrai.
Les 5 amours d’une vie
Un besoin essentiel de l’humain : L’AMOUR
5 grands AMOURS sont à vivre afin que la vie humaine, à la différence de la vie animale, soit remplie d’amour.
– L’AMOUR DE SES PARENTS depuis sa naissance
– AMOUR DE SOI-MÊME qui commence avec l’enfance
– AMOUR DE DIEU
Ces 3 amours vécus et construits pendant l’enfance et l’adolescence constituent le trépied pour les 2 grands amours de la vie d’adulte :
– AMOUR D’UN CONJOINT
– AMOUR DE SES ENFANTS
L’amour peut aussi être vécu de façon positive, que ce soit dans le célibat ou la vie consacrée. Chacune de ces étapes doit être bien vécue pour que l’humain, fille ou garçon :
– Aime d’un amour de plus en plus vrai.
– Vive un amour capable de se DONNER et de RECEVOIR de l’autre.
– Soit heureux en amour.