Un adolescent de 16 ans a été blessé après avoir été poussé dans un précipice par un jeune de 21 ans à Camp-Chapelon. Selon nos renseignements, une bagarre entre ces deux jeunes serait à l’origine du drame, survenu dimanche après-midi.

D’ailleurs, la mère de l’adolescent a logé une déposition hier soir pour agression avec préméditation au poste de police de Pailles. Elle avance que son fils lui a confié qu’il marchait près d’un endroit où des travaux pour stopper l’érosion du sol étaient en cours. Il se dirigeait vers une boutique quand, pour des raisons inconnues, il a eu une altercation avec le suspect.

Ce dernier l’a giflé à plusieurs reprises et lui a donné des coups de poing. Des personnes présentes ont séparé les deux jeunes puis sont parties, les laissant sur place. Mais le présumé agresseur devait ensuite lancer : « Taler mo kas to lezo. » L’ado lui a donné la réplique et tous deux se sont à nouveau bagarrés.

Selon la trentenaire, le jeune homme a mis sa menace à exécution en poussant la victime dans un précipice par-dessus un mur de plus de trois mètres.

La victime a subi des blessures et a été transportée d’urgence à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis, où le personnel soignant lui a remis un formulaire 58. Son état n’est pas jugé sérieux. La police compte le questionner pour qu’il donne plus de détails sur les circonstances de cette agression.

Le suspect n’a pas encore été interpellé pour le moment. Cette enquête est menée sous la supervision de l’ACP Rassen, assisté de la chef inspectrice Quenette.