Tavish Ausmann était mineur lorsqu’il avait été arrêté pour avoir agressé mortellement Reshma Rughoobin (54 ans) et sa petite-fille Yeshma (14 ans).

Le drame atroce du 26 février 2016 reste dans les mémoires alors que plus de deux ans se sont écoulés. Tavish Ausmann, 19 ans, est poursuivi devant les Assises pour ce double meurtre. Il est aussi accusé d’avoir agressé le frère de Yeshma, Yovi, qui était lui âgé alors de 11 ans. Le procès sera appelé aux assises le 20 février.

Le jeune Tavish Ausmann a comparu pour la première fois devant les Assises le 18 janvier. Son avocat n’étant pas présent, la cour a renvoyé l’affaire au 20 février, date à laquelle ce dernier devra se présenter et faire part de la marche à suivre. D’après les éléments de l’enquête policière, Tavish Ausmann s’était rendu chez la grand-mère de Yeshma, Reshma Rughoobin, le 26 février 2016, pour déclarer son amour à l’adolescente. Le jeune homme avait expliqué aux enquêteurs qu’il s’était muni d’un cutter et d’un rouleau de bande adhésive quand il s’est rendu au domicile de Yeshna.

La demeure de la grand-mère

Selon le jeune homme, la grand-mère lui aurait fait comprendre qu’elle n’était pas disposée à prendre une telle responsabilité car les parents de l’adolescente n’étaient pas à Maurice. Le jeune homme avait alors décidé d’attendre l’arrivée de Yeshma qui était à l’école.

Il aurait même regardé un film à la télé en compagnie de la grand-mère pour passer le temps. Après cela, n’ayant pas obtenu ce qu’il était venu chercher, le jeune homme aurait alors commencé à menacer la grand-mère avant de lui infliger plusieurs coups de couteau sur le corps. Le petit frère de Yeshma, Yovi, qui était rentré à la maison après les heures de classe, devait lui aussi se faire agresser à coups de couteau par l’accusé. Le petit-frère portait de multiples blessures au corps mais s’en est sorti, contrairement à l’adolescente et la grand-mère, sauvagement poignardées.

Après avoir commis ce double meurtre, l’adolescent, qui n’avait pas encore quitté les lieux du crime, avait tenté de se donner la mort en s’automutilant. Les enquêteurs avaient toutefois réussi à le faire sortir de la maison des Rughoobin à temps et l’avaient conduit à l’hôpital de Flacq pour qu’il reçoive les premiers soins. Par la suite, il a été transféré à l’hôpital Jeetoo.

Interrogé sur ses relations avec Yeshma, le suspect aurait répondu aux enquêteurs qu’il avait fait sa connaissance sur Facebook et que de fil en aiguille, il avait réussi à obtenir son numéro de téléphone.