Le VPM Ivan Collendavelloo a lancé un appel à toutes les personnes concernées de ne pas faire d’amalgame entre la politique et le social. Il prononçait un discours à l’occasion de la pose de la première pierre du Tiruvalluvar Social Hall à Camp-Levieux. Le vice-Président de la République Panamasivum Pillay Vyapooree, le député Eddy Boissézon, le maire des Villes Soeurs Ken Fong Suk Koon, la présidente de la commission des affaires culturelles Wendy Delord ont également assisté à la cérémonie.
Dans une brève intervention, Ivan Collendavelloo a souligné la contribution du Tiruvalluvar Circle au niveau culturel. Pour lui, il ne faut pas mélanger le travail social avec l’activité politique. Il a promis d’apporter son soutien au Tiruvalluvar Circle dans ses activités. Pour sa part, le vice-Président de la République s’est réjoui que le cercle créé en 1962 soit enfin en mesure d’avoir son centre culturel. Panamasivum Pillay Vyapooree a souhaité que ce centre soit ouvert non seulement aux Mauriciens de culture tamoule mais à tous les Mauriciens désireux de s’y rendre. Il a laissé entendre que les enseignements du Kural feront l’objet d’un séminaire international à Maurice le 6 juillet prochain.
Siven Vayapooree, président du cercle, a lui aussi parlé des activités du cercle et de l’importance du centre culturel pour ce qui est de la formation.
Le centre sera construit sur un terrain de 300 toises. Le vice-Président de la République a conseillé aux promoteurs de ne pas hésiter à consulter les meilleurs ingénieurs, cela pour que « le centre ne soit pas simplement un amas de béton ».
Bien que le nom du leader de l’Opposition figurât sur la carte d’invitation, ce dernier n’était pas présent à la cérémonie d’hier. Selon les organisateurs, c’est alors qu’il était au gouvernement que le Tiruvalluvar Circle avait obtenu le terrain en vue de la construction du centre culturel.