Les enquêteurs de la CID de la Western Division tentent depuis jeudi soir de résoudre le meurtre d’une habitante de Camp-Levieux dans son appartement. Radhika Rambojoo, âgée de 56 ans et employée d’usine, a été découverte inerte dans un sofa se trouvant dans sa chambre à coucher. Cette découverte macabre a été faite vers 22 h, jeudi, par Ajodha Lalldharee, le frère de la victime.
Radhika Rambojoo saignait de la bouche et avait été, semble-t-il, étranglée à l’aide d’un fil électrique. L’autopsie pratiquée par le médecin légiste a attribué le décès à une compression of the neck. Les spécialistes du Scene of Crime Office et du Forensic Science Laboratory ont effectué des prélèvements dans l’appartement de la victime pour les besoins d’enquête.
Les responsables de l’enquête avancent que l’auteur probable de ce crime ne serait pas un inconnu de la victime car il n’y a aucune trace d’effraction et les voisins n’ont rien remarqué d’anormal ces derniers jours. Le mobile du meurtre reste à être déterminé.