Les leaders de l’alliance PTr/MMM, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, ont annoncé l’introduction du droit de vote à 16 ans pour les élections municipales, villageoises et pour les conseils de district. C’était lors du rassemblement national du jour à Quatre-Bornes marquant le lancement de la campagne électorale. Le suspense est toujours de mise au sujet de la date des prochaines élections générales même si le leader du MMM, Paul Bérenger, a indiqué que « li pas bien lwen ».
Même si aucun chiffre n’a été avancé officiellement par rapport à l’estimation de la foule, la satisfaction st de mise au sein de l’état-major des deux partis, car le 60/0 en faveur de l’Alliance PTr/MMM est revenu comme un leitmotiv dans les différents discours.
Navin Ramgoolam s’est donné comme objectif pour ces prochaines élections générales de « mette MSM dans pubel de listwar ». « Ou pou guette kuma nou pou balyé karo », devait-il renchérir en se félicitant du succès de la mobilisation pour ce début de campagne. De son côté, Paul Bérenber a trouvé que « lotte koté, zot konba se gagn siège Best Loser. Me si zot pa fer atansyon, Rodrigues pi beze zotte lor la usi ».
Les deux leaders politiques ont mis l’accent sur l’enjeu économique avec l’approfondissement de la crise  en Europe avec la récession affectant l’Allemagne. « Nou ine mette nou diférans de koté. Nou konné nou enan ene devwar ek ene responsabilité vizavi lepep morisien », a-t-il le leader du parti Travailliste en ajoutant que « nou pa ine fer sa lalyans-là pou nou mé sa lakoz ou ».
Paul Bérenger a lancé un appel aux syndicats de l’industrie sucrière, aux petits planteurs, aux employés du transport en commun, aux marchands ambulants, aux compagnies de construction locales, aux squatters authentiques. Il leur a demandé de « donne nou inpé letemps ek nou pou trouve solisyon ». Il a évoqué la question du minimum vital et le Fine Tuning du permis à point tout en ayant une attention particulière pour la jeunesse.