« Paul Bérenger comme PM ne représente pas un danger pour le pays », soutient Voice of Hindu, qui se prononce cependant que Navin Ramgoolam, en tant que président, ait tous les pouvoirs.
Par la voix de son secrétaire, Y. Aubeeluck, VOH condamne sévèrement les propos de Xavier-Luc Duval à l’encontre du Premier ministre Navin Ramgoolam lors d’un rassemblement de l’Alliance Lepep dans la circonscription N° 18. VOH déplore que Xavier-Luc Duval ait déclaré que Navin Ramgoolam se sert du communalisme pour remporter les prochaines élections.
Y. Aubeeluck estime que Xavier-Luc Duval a été élu en tête dans la circonscription N° 18 « grâce à des votes des hindous » et fustige également l’ancien vice-Premier ministre et ministre des Finances pour des propos tenus en 2012 à l’effet qu’une communauté n’est pas représentée au sein de la Public Service Commission.
VOH n’a pas mâché ses mots à l’encontre d’Alan Ganoo, le leader adjoint du MMM, qui a récemment déclaré que Voice of Hindu est sectaire et a lancé un ultimatum à Jean-Claude Barbier, député sortant du N° 1 pour qu’il change de circonscription.
Selon VOH, Paul Bérenger comme PM ne représente pas un danger pour le pays mais le mouvement socioculturel s’oppose catégoriquement à un partage de pouvoir et réclame que le président de la République obtienne les pouvoirs absolus. « Pas kapav éna deux capitaines lors enn bato et si zot la guerre, se lepep ki pou souffert ».