La Banque de Maurice veut ramener dans le circuit monétaire les pièces de monnaie que les membres du public ont tendance, pour des raisons pratiques, à mettre de côté. Elle a lancé officiellement ce matin, une campagne de dépôt ou d’échange de ces pièces, surtout celles de petite valeur, obtenant le concours des banques commerciales pour cette opération qui sera de longue durée.
Au cours d’un point de presse au siège de la BoM Tower, les responsables de la Banking and Currency Division de la banque centrale, Yuntat Chu Fung Leung, chef de division, et son bras droit, Grooduth Daboo, ont indiqué que la campagne vise à encourager les membres du public à remettre en circulation les pièces qu’ils ont l’habitude de laisser dormir dans un tiroir ou qu’ils refusent de garder dans leurs porte-monnaie du fait d’un problème de gestion et de manipulation de ces pièces. « Nous estimons qu’il y a beaucoup de ces pièces qui restent dans les tiroirs des gens et c’est pour cette raison que nous leur demandons de les remettre dans le circuit », ont déclaré les officiels de la BoM.
Yuntat Chu Fung Leung est d’avis que de par son action les membres du public pourront démontrer soit leur engouement pour l’épargne (les pièces amassées dans une tirelire pourront, par exemple, être placées sur le compte bancaire d’un enfant) ou leur désir de participer à une campagne dans l’intérêt national car ils vont aider la BoM dans sa gestion des pièces de monnaie mises en circulation ou alors faire oeuvre utile en offrant l’équivalent de ces pièces à une institution charitable.
Selon les officiels de la BoM, il est difficile d’établir la valeur des pièces qui ne sont pas pour le moment en circulation mais le dernier relevé publié par les autorités bancaires dans leur bulletin mensuel indique qu’à fin mai 2012, la valeur totale des différentes pièces émises (1 sou, 2 sous, 5 sous, 10 sous, 20 sous, 25 sous, 50 sous, Rs. 1, Rs 5. Rs 10. et Rs 20). se montait à Rs 725,4 millions sur un montant global (incluant les billets de banque) de Rs 22,3 milliards. Les chiffres disponibles à la BoM concernant la répartition de la valeur de chacune des pièces de monnaie étaient les suivants : 1 sou – Rs 0,2 million ; 2 sous – Rs 0,3 million ; 5 sous – Rs 9,3 millions ; 10 sous – Rs 2,4 millions ; 20 sous – Rs 38,9 millions ; 25 sous – Rs 6,3 millions ; 50 sous – Rs 30 millions ; Rs 1 – Rs 129,2 millions ; Rs 5 – Rs 104,1 millions, Rs 10 -Rs 235,8 millions ; Rs 20 – Rs 146,6 millions.
« Banks have agreed to lend support to the Bank of Mauritius in this campaign », a annoncé Yuntat Chu Fung Leung. Les banques seront prêtes, à partir de lundi, à accepter ces pièces pour un dépôt ou l’échange en billets de banque. La BoM sollicite la coopération du public pour que les pièces soient séparées selon leur valeur (dénomination) avant qu’il ne se rende à un comptoir bancaire, cela afin de faciliter la tâche du préposé.
Par ailleurs, interrogés sur une précédente campagne lancée par les autorités bancaires concernant les billets de banque déchirés ou partiellement abîmés (en particulier ceux de Rs 25), les responsables de la Banking and Currency Division ont souligné qu’un nombre important de ces billets ont été enlevés du circuit et remplacés par des billets en meilleur état. Cette campagne se poursuit.