Alors que le compte à rebours pour la publication du Writ of Elections pour les 30 arrondissements dans les cinq villes du pays a à peine été enclenché, le ton entre l’opposition et le gouvernement au sujet de la campagne est monté d’un cran. En effet, avec la série de recrutements dans des municipalités à la veille de la dissolution des conseils municipaux, le MMM est monté au créneau pour écrire officiellement au président de l’Electoral Supervisory Commission, Me Yousouf Aboobaker, et au commissaire électoral, Irfan Rahman, pour réclamer la mise en pratique d’un code de conduite pour ces élections régionales. Des informations recueillies de sources proches de la Commission électorale indiquent que l’Electoral Supervisory Commission devra se réunir cet après-midi pour passer en revue les derniers préparatifs en vue des élections villageoises et municipales et également entamer les premières consultations au sujet de la rédaction d’un code de conduite pour ces deux scrutins se déroulant en décembre.
En ce qui concerne les échéances pour les élections municipales, très peu d’indications officielles sont disponibles même si du côté de l’alliance gouvernementale Parti travailliste/PMSD, l’on affirme qu’un comité conjoint a déjà été constitué en vue de dresser une première liste de profils de candidats pour les 30 wards des villes. D’aucuns affirment que jeudi prochain, sur les conseils du Premier ministre, Navin Ramgoolam, le président de la République, Kailash Purryag, pourrait émettre les 30 Writs of Election au nom des Returning Officers déjà connus dans les milieux officiels comme cela a été le cas la semaine dernière pour les villageoises.
Le scénario le plus probable est que les élections municipales pourraient se dérouler au plus tard le dimanche 16 décembre à moins que le Premier ministre décide d’opter pour un scrutin en jour de semaine dans les villes. La tenue des élections municipales dans la même semaine que les villageoises est considérée comme une décision à risque, mettant à rude épreuve la logistique de la Commission électorale avec la tenue presque en même temps du dépouillement des bulletins de vote dans les 130 Village Council Areas et les derniers préparatifs avec la réception des bulletins de vote pour les municipales. Un battement de deux semaines entre ces deux étapes pourrait être privilégié à cet effet.