L’heure de vérité est arrivée pour le Club M. Il sera face à la Mauritanie, demain à 15h15 au New George V Stadium, pour la manche retour du premier tour des préliminaires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015, dont la phase finale aura lieu du 17 janiver au 7 février au Maroc.
C’est avec un déficit d’un but que les joueurs d’Akbar Patel entameront cette manche cruciale face aux Mourabitounes, en quête d’une première qualification à une phase finale de cette compétition continentale. Avec un mince acquis obtenu à l’aller, suite à un but de l’attaquant de Bastia Adama Ba sur un coup franc à l’entrée de la surface de réparation, la bande à Patrice Neveu tentera de bien gérer le retour.
Ce qui pousse Akbar Patel à reconnaître que « la partie sera difficile. » L’entraîneur du Club M a ainsi multiplié les démarches pour mettre toutes les chances du côté mauricien avec la venue express de Kevin Bru, Jimmy Cundasamy et le retour de Fabrice Pithia. Jeudi, lors de la reprise depuis l’échec à Nouakchott samedi dernier, les joueurs du Club M ont été avertis qu’ils n’ont pas droit à l’erreur s’ils veulent poursuivre la route menant au Maroc.
« Nous avons de la pression. Le coup est jouable mais toujours est-il qu’on doit marquer et éviter de concéder des buts. Il va sans dire que l’adversaire va essayer d’exploiter la moindre faille. Nous avons fait ce qu’il fallait. Nous avons tiré les enseignements du précédent match et avons maintenant une idée beaucoup plus claire des forces et faiblesses de notre adversaire. Nous mettrons en place une tactique afin de la différence », soutient l’entraîneur du Club M.
Pour lui, la Mauritanie est une bonne équipe compte tenu de ses expatriés, dont certains évoluent en France, mais reste à la portée de Maurice. « Nous mettrons les bouchées doubles pour réaliser une bonne prestation. Les joueurs sont conscients que ce match est déterminant pour deux raisons. D’abord la qualification au prochain tour, puis la possibilité de jouer davantage de matches internationaux ».
De leur côté, Patrice Neveu et ses joueurs ont foulé pour la première fois la pelouse du New George V Stadium hier après-midi à l’occasion d’une séance d’entraînement. L’entraîneur français est persuadé que la manche retour sera compliquée pour ses joueurs mais reste confiant qu’ils accéderont au tour suivant.
« Nous avons encore 90 minutes à jouer et tout est possible. Contrairement à l’aller, le jeu de nos adversaires sera plus ouvert. C’est à la fois un avantage et un désavantage pour nous. Mais nous avons un plan pour nous adapter à toutes les éventualités », fait-il ressortir. Avec dans ses rangs Adama Ba, qui incarne un des grands espoirs du football mauritanien, Patrice Neveu, un habitué de l’Afrique, compte bien jouer un vilain tour au Club M.