Le Club M sera opposé à la Mauritanie, cet après-midi à 17h (21h à Maurice), sur le terrain synthétique du Stade Olympique de Naoukchott de 40 000 places, pour le coup d’envoi du premier tour préliminaire de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 dont la phase finale se tiendra du 17 janvier au 7 février au Maroc.
Le Club M entre de plain-pied dans l’aventure africaine. Après six mois, les joueurs d’Akbar Patel renouent avec un match international. L’enjeu est une qualification pour le prochain tour des préliminaires de la compétition. Faux pas interdit donc pour les coéquipiers de Colin Bell s’ils veulent continuer la route menant au Maroc.
Même s’il possède peu d’informations sur l’équipe de Mauritanie, l’entraîneur national mauricien estime que la tâche s’annonce assez rude pour son groupe face à une formation mauritanienne avec la seule ambition d’atteindre pour la première fois une édition de la CAN.
La Mauritanie s’est fait remarquer par son succès contre le Sénégal en 2013, ce qui lui a valu de participer pour la première fois à une épreuve continentale, soit la 3e édition des Championnats d’Afrique des Nations en Afrique du Sud. Les hommes du technicien français Patrice Neveu avaient alors montré de bonnes dispositions pour des débuts avec deux courtes défaites face au Gabon et la République démocratique du Congo et un nul face au Burundi.
« Nous devons nous attendre à une forte opposition des Mauritaniens. C’est une équipe composée en majorité de joueurs évoluant en France. Cela donne une idée de la force de frappe de l’adversaire. Je ne sais pas encore dans quel schéma nous aborderons la rencontre. Nous avons différentes options et ce n’est que demain matin (ndlr : aujourd’hui) qu’une décision sera prise », fait ressortir Akbar Patel.
Arrivés à Naoukchott via Paris mardi soir pour ensuite prendre leurs quartiers à l’hôtel El Khater, les joueurs mauriciens se sont mis au travail dès le lendemain avec une séance de décrassage après un voyage de vingt heures. Ce n’est que jeudi et hier après-midi qu’Akbar Patel a effectué des séances plus poussées au Stade Olympique de Naoukchott.
« Les joueurs récupèrent plus ou moins bien. Les conditions climatiques sont favorables pour disputer un bon match. L’équipe est soudée et nous voulons faire une bonne prestation ici en Mauritanie afin de préserver toutes nos chances pour la manche retour », ajoute l’entraîneur national.
Le vainqueur de la double confrontation Mauritanie/Maurice intégrera le second tour où il retrouvera le Bénin, le Botswana, le Burundi, la Centrafrique, les Comores, le Congo, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée Équatoriale, le Kenya, le Lesotho, le Liberia, la Libye, Madagascar, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, l’Ouganda, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, les Seychelles, la Sierra Leone, le Sud-Soudan, le Swaziland, la Tanzanie, le Tchad et le Zimbabwe. Les quatorze qualifiés disputeront ensuite le troisième tour dont les sept qualifiés se joindront aux 21 équipes qualifiées d’office pour la phase de poules, dernière étape des éliminatoires.
La manche retour entre Maurice et la Mauritanie est prévue le dimanche 20 avril.