La sélection de Maurice des moins de 17 ans affronte, ce dimanche au stade Anjalay, son homologue de l’Angola avec l’espoir de sortir une performance honorable, synonyme de permission d’y croire au match retour.
Le contexte semble un peu tendu pour le Baby Club M, qui vient à peine de terminer une campagne mi-figue mi-raisin en COSAFA Cup. Le bilan est honorable, même s’il n’est pas celui que le staff technique attendait. « Il y a de quoi être déçu. Nous avions des occasions, mais nous n’avons pas pu les concrétiser », explique Michael Mootoosamy, le coach dy Baby Club M.
Il n’a pas tort : ses joueurs ont eu quelques occasions franches, mais n’ont pas été en mesure de les concrétiser devant les buts.
Sauf que, cette fois, contre l’Angola, il faudra saisir chaque chance. « Je crois en ce groupe. Il est encore jeune. Nous avons fait des erreurs de jeunesse, mais je sens que les joueurs ont grandi », avait-il souligné après la dernière rencontre perdue contre l’Afrique du Sud.
La question maintenant est de savoir quelle équipe type Michael Mootoosamy va aligner pour la première rencontre. D’une part, il a avoué lui-même que le groupe serait reconduit à 80 % pour cette rencontre, dimanche, sans toutefois citer les noms de ceux qui devraient quitter le stage.
Par contre, on voudra tous savoir comment Michael Mootoosamy va remédier à la fébrilité défensive des siens, surtout que le Baby Club M a pris cinq buts en deux matches. Mais s’il y a un secteur qui doit bien être revu, c’est l’attaque, surtout lorsque les Mauriciens sont en surnombre.
La sélection nationale s’est retrouvée en trois occasions dans cette situation, mais n’a jamais pu tirer profit de son avantage. « Il faut aussi apprendre à jouer à 11 contre 10. Nous ne les avions pas préparés pour ce cas de figure. »
Par ailleurs, notons que les Angolais sont arrivés à Maurice depuis mardi dernier. Ils auront une séance d’entraînement sur la pelouse du stade Anjalay aujourd’hui, afin de s’acclimater aux conditions du terrain.
Notons que le match devait se jouer au stade George V, mais a été déplacé au stade Anjalay. Le coup d’envoi sera donné à 15 h 30.