Adel Langue et la sélection mauricienne, (ici en action à la COSAFA Cup), se sont lourdement inclinés contre le Kenya

La sélection nationale des moins de 23 ans rentrera au pays avec une valise supplémentaire, celle prise contre le Kenya en match aller des éliminatoires de la CAN hier à Nairobi. L’addition est salée (5-0) pour un groupe qui voulait limiter les dégâts en attendant le match retour ce dimanche au stade Anjalay.

Le score est-il un baromètre fiable ? La réponse est forcément oui, tant les sorties se suivent et se ressemblent pour les sélections de football. Hier, celle des U23, qui voulait se jauger, n’a rien pu faire contre son homologue du Kenya au Moi International Sports Center à Nairobi.

Dans un match qui a revêtu son importance dès le coup d’envoi, les Kenyans débutent fort. 12e minute : Johnstone Omurwa offre la première bouffée d’air à ses coéquipiers, avant que James Mazembe ne corse l’addition à la demi-heure de jeu. Le match, déjà plié, prend de plus en plus des allures kenyanes, avec un troisième but signé Pistone Mutamba. À 3-0, on voit mal le Baby Club M revenir dans la partie.

Mais loin de se contenter des trois buts d’avance, les Kenyans Sidney Lokale (56e ) et Joseph Okumu (72e ) plantent les deux derniers clous dans le cercueil des Mauriciens. La manche retour s’annonce mal engagée. L’apport du douzième homme dimanche ne sera pas superflu.