Il semblerait que les archives de la MFA ne sont pas à jour. Du moins en ce qu’il s’agit des arbitres. Après la désignation de l’arbitre mauricien, Rajindraparsad Seechurn, comme 4e arbitre de la finale de la CAN 2013 en Afrique du Sud, Week-End a cherché à savoir s’il était le premier homme en noir mauricien à être dans une finale de la CAN opposant le Nigeria au Burkina Faso (1-0) dimanche dernier. La réponse de la Football House a été oui. Or il s’avère qu’il n’y a rien de plus faux.
Car Rajindraparsad Seechurn ne fut pas le premier à participer à un évènement d’une telle envergure. Notre compatriote Ramlochun Sohun  avait arbitré la finale de la CAN 1982 en Libye. Une finale qui mettait aux prises le Ghana et la Libye mais c’était les Black Stars qui s’étaient imposés aux tirs aux buts (7-6), le score étant d’un but partout à la fin du temps règlementaire. L’ex-arbitre international avait même eu l’insigne honneur d’arbitrer le match d’ouverture qui opposait ces deux mêmes équipes (2-2).
Il est à noter que lors de ladite compétition, qui s’était tenue au Nigeria en 1980,  Ramlochun Sohun avait agi comme premier juge de touche dans la finale opposant les Super Eagles à l’Algérie. Ce sont les premiers nommés qui l’avaient emporté, sur le score sans appel de 3 buts à 0.