Le Service de police de la Ville de Gatineau dans la région d’Ottawa au Canada a porté des accusations de meurtre prémédité contre le mauricien Shakti Ramsurrun, 28 ans, relativement à un triple meurtre survenu jeudi dernier dans le secteur d’Aylmer. L’homme a comparu vendredi au palais de justice de Gatineau et a été incarcéré.
L’identité des trois victimes retrouvées  à leur domicile au 64, rue Félix-Leclerc sont sa belle-mère Louise Leboeuf, 63 ans, son ex-épouse  Anne-Katherine Powers, 21 ans, et de Claude Lévesque, 58 ans, l’ami de la belle mère. Ils ont été froidement éxécutés à l’arme blanche.
Le mauricien, accusé de meurtre avec préméditation, est séparé  d’Anne-Katherine Powers, avec qui il a eu un fils il y a un peu plus d’un an. L’homme a été arrêté jeudi au club de golf Rivermead, où il travaille. Il était accompagné de son fils.
Selon les policiers, le drame serait lié à la rupture conjugale de la victime et du suspect. Il n’était pas connu des autorités policières  jusqu’à ce drame atroce..
Shakti Ramsurrun est originaire de Belle Mare à Maurice. Il a obtenu le statut de résident permanent au Canada en décembre 2011. Il demeurait avec ses beaux-parents et son ex-conjointe malgré leur séparation.