Padminee Chundunsing, Mauricienne établie au Canada depuis mars 2004, a été élue présidente de la Fédération des Francophones de la Colombie-Britannique (FFCB), une province située sur la côte ouest du Canada.
« Je pense que mon engagement personnel dans la communauté est le reflet de cette nouvelle francophonie canadienne inclusive à laquelle participent tant de nouveaux arrivants qui ne demandent pas mieux que de continuer à vivre ici en français, même si trop souvent politiciens et statisticiens oublient de nous considérer comme membres de cette communauté francophone. Je connais aussi les défis des nouveaux arrivants et je pense que c’est important, dans le contexte politique actuel, que l’organisme porte-parole puisse compter sur une voix comme la mienne pour illustrer la vitalité francophone dans cette province », déclare Padminee Chundunsing.
L’engagement de notre interlocutrice pour la promotion de la langue française et les cultures francophones remonte à son enfance passée à l’île Maurice. Ancienne employée du secteur textile à Maurice, où elle a occupé des postes en gestion et en marketing pendant 15 ans, elle met le cap sur le Canada, plus précisément à Vancouver, avec sa petite famille en mars 2004. Une fois sur place, elle choisit de vivre pleinement son identité francophone au sein de cette communauté entourée par la langue anglaise. Ainsi, fait-elle ressortir, parallèlement à ses activités professionnelles au sein du gouvernement fédéral et provincial, elle s’implique activement dans des associations. Elle été membre du conseil d’administration de Réseau Femmes, du Centre culturel francophone de Vancouver et de l’Association francophone de Surrey, et membre fondateur de la société Inform’EIIes de Vancouver et d’Ethno-Femmes Francophones de Surrey.
La Colombie-Britannique est bordée à l’est par l’État d’Alberta et au nord par celui de Yukon et les Territoires du Nord-Ouest. Sa capitale est Victoria et sa plus grande ville Vancouver. Son économie, dynamique, est basée principalement sur l’exploitation forestière et minière, l’industrie cinématographique et le tourisme. Elle abrite l’une des plus importantes zones portuaires de la côte Pacifique. Selon des études entreprises par Statistiques Canada entre 1971 et 2011, 70,3 % des habitants de cette province déclarent avoir la langue anglaise comme langue maternelle et seulement 1,3 %, le français. Quelque 6,8 % de sa population sont bilingues anglais-français. La FFCB se présente comme le porte-parole officiel de la communauté francophone de la province. Elle a pour mission de promouvoir, représenter et défendre les droits et intérêts des francophones de la Colombie-Britannique et de préserver le patrimoine linguistique et culturel. Elle travaille avec près d’une quarantaine d’organismes répartis dans la province oeuvrant dans différents secteurs d’activité. Elle est au service de 70 000 francophones et de 300 000 francophiles.