Une semaine après le drame, une centaine de personnes étaient de retour auprès du tunnel de la mort pour un hommage rendu aux victimes du 30 mars. Le samedi 6 avril, des lumières ont illuminé témoignages, prières et chants émouvants.
Une semaine après les souvenirs, la douleur d’avoir perdu un être cher et la solitude pèse toujours de tout son poids. L’île Maurice est en deuil. Organisé par quelques bénévoles, dont   Froget et Karishma Beeharry, avec l’autorisation du Port-Louis Waterfront, un véritable hommage a été rendu aux onze victimes : Sylvia et Jeffrey Wright, Keshav Ramdhary, Lai Kim Wong Tat Chow, Retnon Sithanen, Trishul et Amrish Tewary, Vikesh Khoosye, Ravindranath Bhobany, Stevenson Henriette et Christabelle Moorghen. Des témoignages ont aussi ponctué cette cérémonie.
L’atelier Mo’zar s’est produit en première partie pour partager quelques mélodies touchantes. En interprétant The Power of Love, Sime Lalimier ou encore Ave Maria, les belles voix de la chorale St Matthieu, accompagnée de musiciens, ont touché la centaine de personnes réunies pour l’occasion.
Parmi les familles présentes, Allan Wright, venu rendre un dernier hommage à son fils et son épouse, a décrit cette tragédie comme “un drame unique à Maurice”. Des amies de Keshav Ramdhary étaient également venues lui transmettre un message d’amour de sa fiancée, en souvenir des amazing days partagés. Pour leur part, les représentants du Conseil des religions ont adressé leurs prières aux familles des victimes et pour le repos de leurs âmes, afin de “met nou lavwa ansam pou bann Morisien”.
À 18h, onze flambeaux ont été allumés par les proches et les religieux en mémoire de tous ceux qui ont péri lors de ces inondations. Sous la légère brise et baignés par le coucher du soleil de ce samedi soir, les Mauriciens présents au Caudan, bougies en main, étaient inondés de tristesse. Une minute de silence, suivie des paroles et de la poignante mélodie de You Raise Me Up. Un moment fort qui a fait couler les larmes de quelques-uns…