Au nom des Forces Vives de Cap-Malheureux, quatre habitants de la région, en l’occurrence Gaëtan Arekion, Joseph Roland Duval de Cap-Malheureux et Robert Maujean et Denis Maujean, de Pereybère, déposeront demain, une demande d’injonction contre les travaux de construction en cours en face du cimetière de Cap-Malheureux. Selon eux, cette construction, entreprise par Kirav Co. Ltd en vue d’édifier un bâtiment commercial, menace les wetlands aux alentours. Las d’attendre des actions des autorités compétentes qui se renvoient la balle et se contredisent, ces quatre habitants ont décidé de faire une demande d’injonction en vue de stopper les travaux en Cour. Ils souhaitent également que les autorités concernées, notamment le District Council, le ministère de l’Environnement, celui des Terres et du Logement, celui de l’Agro-industrie, ainsi que le Ramsar Committee viennent de l’avant pour répondre aux nombreuses interrogations qu’ils soulèvent depuis plusieurs mois maintenant. « Cette action en justice est notre ultime recours avant qu’il ne soit trop tard », indique le porte-parole des Forces Vives de Cap-Malheureux, regroupés au sein du Forum Citoyen Libre (FCL), Georges Ah Yan. Selon lui, « si les travaux perdurent, les dégâts risquent d’être irrémédiables ». D’où l’action entamer contre le promoteur, Kirav Co. Ltd.