La National Housing Development Company (NHDC) a lancé officiellement le projet Résidence Cap Malheureux lundi. Ce projet cible la classe moyenne, même si la vocation première de la NHDC est de proposer des logements sociaux. Résidence Cap Malheureux est un complexe de 88 appartements à Cap-Malheureux, situé à 900 mètres de la plage, sur un terrain en toute propriété de 2,7 arpents. « Une partie de la classe moyenne – malgré des revenus variant entre Rs 50 000 et Rs 60 000 par famille – ne peut toujours pas accéder à un logement. C’est pour cela que nous avons pris la décision de lancer ce type de projet qui cible ces personnes qui sont inéligibles pour les logements sociaux. Nous leur donnons la chance d’avoir accès à un logement », explique Gilles L’Entêté, directeur de la NHDC. Le projet cible ainsi des cadres moyens ayant un salaire de base de plus de Rs 20 000.

Suivant la mise en œuvre de Résidence Cap Malheureux, trois autres projets du même type se concrétiseront dans les prochaines années, sur des terrains appartenant à la NHDC, soit à Mon Rocher, Pamplemousses, Cascavelle et Moka. « Dès que nous trouverons notre seuil de rentabilité pour le premier projet, nous irons de l’avant et les trois autres projets vont se mettre en place tout naturellement et cela donnera plus de chances aux gens de la classe moyenne de ces régions concernées d’avoir accès au type de logement que nous allons offrir », poursuit le directeur de la NHDC.

La clientèle visée, ce sont les “1st time buyers”. Le prix de départ pour ces appartements a été fixé à Rs 3 950 000. Dès ce mardi, ceux intéressés ont trente jours pour effectuer leur réservation au comptoir de la NHDC à Rose-Hill. Si le nombre d’acquéreurs voulu n’est pas atteint avec les “1st time buyers”, la vente sera par la suite ouverte à d’autres types de clients. Résidence Cap Malheureux se veut être un complexe à l’architecture moderne, avec des touches de bois et de pierre. Les 88 appartements donneront sur l’extérieur qui comprendra deux piscines, l’une pour adultes (12 x 6 mètres) et l’autre pour enfants (6 x 3,5 mètres).

Des facilités de barbecue seront aménagées, ainsi que deux kiosques dans le jardin, un Clubhouse et un abri pour les déchets ménagers. « Il s’agira d’appartements contemporains dans un environnement sécurisé avec poste de gardiennage. Les résidences disposeront d’une vue panoramique sur le jardin luxuriant, et vue imprenable sur tout le littoral nord », soulignent les responsables de la NHDC. Le complexe comprendra deux immeubles, chacun pourvu de rez-de-chaussée et trois ou quatre étages. Des ascenseurs sont prévus. Les appartements couvriront une superficie de 82 m2, avec deux chambres. La salle de séjour fera 31 m2 et donnera sur un balcon. Les résidences seront pourvues de cuisine américaine, avec évier en acier. Les deux chambres feront 13 m2 et 10 m2 respectivement, avec vue sur le jardin.

Le complexe fera la part belle à la verdure puisque les constructions ne couvriront que 22% du site. D’autre part, une aire de stationnement sera créée pour 106 véhicules. Le complexe disposera d’une station de traitement pour eaux usées et d’un réservoir d’eau souterrain. Le début de la construction est prévu pour l’année prochaine et les travaux devraient durer 18 mois.

Pour ce projet, la NHDC travaillera avec la MauBank. S’agissant des modalités de paiement, l’acquéreur devra verser 5% au moment de la réservation et l’argent sera placé sur un “escrow account”. Il signera ensuite son contrat VEFA, puis fera des versements au fur et à mesure des appels de fonds. À noter que les acquéreurs ne sont pas forcément obligés d’être clients de la MauBank pour faire l’acquisition d’une résidence.