Durant deux jours, la Caravane des Sciences, constituée d’universitaires et de professionnels, sera à la municipalité de Vacoas/Phoenix. Des activités ludiques seront proposées aux jeunes de la localité. Le lancement a eu lieu hier à la mairie avec participation des élèves de l’école Aryan Vedic. Une série d’activités est prévue aujourd’hui.
C’est dans le cadre de la promotion de la culture scientifique à travers le pays que la Caravane des Sciences est présente à la municipalité de Vacoas/Phoenix pendant deux jours. Il s’agit de faire prendre conscience aux jeunes de l’importance de la science dans la vie de tous les jours et vulgariser les différentes activités scientifiques du Rajiv Gandhi Science Centre (RGSC). Cette manifestation itinérante sera dans une certaine mesure un exercice d’évaluation de la connaissance scientifique mais aussi une manière de valoriser la science. Outre son caractère scientifique et pédagogique, la Caravane des Sciences offre la possibilité d’échanger des avis pour une meilleure promotion des activités scientifiques afin d’amener plus de jeunes à embrasser une carrière dans ce domaine plus tard. Ce qui permettra également l’adhésion aux activités qu’organise souvent le RGSC à l’intention des jeunes et surtout l’échange de supports pédagogiques et scientifiques réalisés par le centre de Bell-Village et d’autres laboratoires.
Une journée d’activités est prévue aujourd’hui pour permettre aux jeunes de cette région de découvrir les expériences ludiques proposées par la Caravane des Sciences. Parmi, l’on retrouve des sciences shows d’une durée de 30 minutes avec des échanges et démonstrations de l’utilité de la science dans la vie de tous les jours, des expositions de la Mauritius Police Force et du Mauritius Fire Services dans la salle des fêtes de la mairie, la projection de films et des espaces de dialogues avec les scientifiques. Cette démarche en plusieurs étapes, explique Dayachand Balgobin, officier  en charge au RGSC, facilitera la consolidation du lien entre science, société, recherche et culture.
Présente lors de cette cérémonie hier matin dans la salle des fêtes de la mairie de Vacoas/Phoenix, Stéphanie Anquetil la Deputy Government Whip et députée de cette circonscription a souligné l’importance de la Caravane des Sciences pour les jeunes de la région. « Cette rencontre va créer un certain dynamisme pendant deux jours dans le quartier pour inciter les jeunes à opter pour la filière scientifique », a-t-elle soutenu. Stéphanie Anquetil est également d’avis que cette initiative permettra de sensibiliser les jeunes aux problèmes environnementaux en sus du développement de l’intérêt scientifique. En établissant ce genre de contact avec les jeunes, a fait ressortir la Deputy Government Whip, nous contribuons à leur faire prendre conscience de la problématique du développement durable et des pratiques éco-citoyennes, à les aider à développer l’esprit d’initiative, les rendre acteurs face aux enjeux environnementaux actuels et à éveiller leur curiosité, inventivité et plaisir pour comprendre le monde qui les entoure. À noter que de juillet à décembre de l’année dernière, 20 000 jeunes ont été sensibilisés à travers cette manifestation itinéraire. Parmi 7 000 élèves de Goodlands, Lallmatie, Solferino, Flacq et Curepipe.
Le ministre de l’Éducation tertiaire, Rajesh Jeetah a pour sa part une fois de plus exhorté les jeunes à se lancer dans une carrière scientifique. À travers une séance de questions-réponses avec les élèves de l’école Aryan Vedic, le ministre a attiré leur attention sur l’importance de chaque domaine scientifique dans la vie. « Que ce soit la biologie, la chimie ou la physique, nous avons besoin de toutes ces matières si nous voulons contribuer au développement de notre pays et à son propre épanouissement », a souligné Rajesh Jeetah. « Imaginez si le pays n’avait pas de scientifiques et d’ingénieurs, comment aurions-nous réalisé tous les développements », a ajouté le ministre. Il a ainsi demandé aux jeunes de ne pas hésiter à poser des questions pour comprendre ce qui se passe autour d’eux.