« Je fais appel à la compréhension des Mauriciens car la situation est hors de notre contrôle » a déclaré Ashit Gungah, le Ministre de l’Industrie, du commerce et de la protection des consommateurs en ce samedi du 19 mai.

Pour le ministre Gungah, la hausse des prix du carburant est grandement due au déficit de la Price Stabilisation Account (PSA) qui est le fond qui était utilisé jusqu’ici pour stabiliser le prix du pétrole. Le ministre de l’Industrie a fait ressortir qu’à mardi dernier, la PSA était déficitaire par Rs 250M et en tant « que gouvernement responsable, il était de notre devoir d’approuver cette hausse ». Pour Ashit Gungah, « cela n’a pas été de gaité de coeur pour le gouvernement d’augmenter le prix du carburant sachant que cela porte préjudice à la société mauricienne (…) cela a été une décision courageuse du gouvernement ». Le ministre a clairement fait comprendre que la situation actuelle est hors de contrôle du gouvernement car si le prix du carburant augmente au niveau international c’est tout à fait normal qu’il le soit à Maurice également.

En seconde partie de la conférence de presse, Ashit Gungah a commenté les agissements de certains policitiens dont l’ex-premier ministre, Navin Ramgoolam qui selon lui « pe coz gran gran cozé mais fine blié so gaffe dans le passé ». Le Ministre de l’Industrie a fait état des propos de Navin Ramgoolam selon quoi « si mo revine au pouvoir mo pou reguet la structure » et d’affirmer que Ramgoolam dans le passé n’avait que pour seule préoccupation de remplir son coffre-fort au lieu de ramener les prix à la baisse.

S’agissant de la motion de rejet de Xavier-Luc Duval, Ashit Gungah a laissé entendre qu’il est prêt à faire face à cette motion.

Répondant à la presse sur les diverses taxes auxquelles contribuent les mauriciens, le Ministre de l’Industrie a clairement fait comprendre que ces taxes sont utilisées pour l’avancement du pays notamment dans le transport et les infrastructures et de poursuivre «ca l’argent là pas rentre dans coffre-fort »