Depuis minuit hier soir le prix de l’essence a été ramené de Rs 45.95 à Rs 41.35 (-10 %) alors que le prix du diesel est passé de Rs 35.50 à Rs 32.75 (-7,7 %). « C’est la baisse la plus importante jamais enregistrée », a affirmé le ministre Ashit Gungah qui rencontrait la presse hier après-midi.
Le ministre a reconnu d’entrée que les critiques contre le fait que le prix du carburant à Maurice restait inchangé, alors qu’une baisse de prix sensible était observée sur le marché international, n’étaient pas infondées. Il a expliqué avoir, lui-même, déjà reconnu ce problème. Le ministre a rappelé qu’à la faveur d’une PNQ du leader de l’opposition, il avait annoncé qu’une équipe avait été instituée pour étudier la possibilité d’améliorer la formule utilisée par le Petroleum Pricing Mechanism ; pour s’assurer que les consommateurs bénéficient de la baisse au niveau du cours mondial ; pour étudier la possibilité d’absorber une éventuelle hausse du cours au niveau mondial et d’assurer la stabilité des prix au niveau local. Le comité a été institué le 11 septembre dernier et a fait ses recommandations après une dizaine de réunions de travail. En se basant sur la nouvelle formule, le Petroleum Pricing Committee qui s’est réuni hier après-midi a fixé le prix de l’essence à Rs 41.35 et celui du diesel à Rs 32.75.
Un des changements majeurs apportés au Petroleum Pricing Mechanism est que le prix de référence s’échelonne désormais sur une moyenne de six mois soit une période de trois mois précédant la réunion du comité et trois mois pour les projections faites concernant les prix. Le plafond et le seuil pour la hausse ou la baisse des prix sont passés de 4 % à 10 %.
Par ailleurs, dans l’éventualité où il y a une variation de prix autour de 4 % ou moins, il n’y aura ni hausse ni baisse des prix. Si la hausse ou la baisse des prix se situe entre 4 % et 10 %, la hausse ou la baisse des prix des prix de l’essence et du diesel sera appliquée proportionnellement.
Concernant le Price Stabilisation Account, le ministre a annoncé que concernant l’essence le fonds s’élève actuellement à Rs 890,7 M, et pour le diesel à Rs 1,2 milliard. Ces fonds ont permis de maintenir les prix de l’essence et du diesel à un niveau raisonnable lorsque le prix des produits pétroliers sur le marché mondial était élevé. Le ministre du Commerce a annoncé qu’un plafond de Rs 600 M a été fixé pour l’essence et de Rs 900 M pour le diesel. Si ces montants sont dépassés la différence sera transférée aux consommateurs.
Le ministre Gungah a aussi annoncé que le montant perçu par litre de carburant pour Rodrigues est passé de 16 sous à 41 sous. La ponction effectuée sur le prix de l’essence pour la subvention du prix du gaz ménager, de la farine et du riz est passée de Re 1.50 à Rs 2.70. La marge allouée aux compagnies pétrolières est passée à Re 1.82 pour l’essence et Re 1.66 pour le diesel. La marge allouée aux stations d’essence passe à 1.814 sou pour l’essence et à 1.77 sou pour le diesel.