La cérémonie du lever du drapeau au collège Lorette de Port-Louis (LCPL) en ce vendredi 9 mars s’est déroulée en toute solennité, avec pour invités d’honneur le Cardinal Maurice Piat et le vicaire général, Jean Maurice Labour.

« Je mets mes rêves pour ce pays entre vos mains ». C’est avec ces mots que le Cardinal Piat s’est adressé aux élèves. Il a tenu à passer un message fort aux élèves en ce qui concerne « l’écologie intégrale sociale et environnementale ». « Croire et adhérer au respect des uns et des autres. « Voilà ce que prône Maurice Piat et de poursuivre que » ce qui fait un bon citoyen c’est l’intégrité, le respect des autres et la dignité ». Pour le Cardinal qui dit croire en la jeunesse mauricienne et à ses capacités de discernement, il faudrait à tout prix » ne pas s’enfermer dans l’indifférence, surtout envers les pauvres » car il y a « tant à apprendre de ces gens là ».

Le pays doit « guérir d’un cancer qui le ronge, celui du communalisme » et de ce fait Maurice Piat encourage les élèves à lutter contre ce mal en « travaillant avec toutes les communautés sans distinction ». Pour le Cardinal, il est temps de « cultiver la culture mauricienne pour que le pays puisse prendre une grande valeur ».

Pour sa part, Nicole Francis, directrice du LCPL, dit croire aussi en cette jeunesse mauricienne qui a un fort potentiel. Dans le cadre des activités faisant suite au 50 ans de l’Indépendance, le LCPL a mis en place un projet « 50 ans de l’indépendance et 50 rues ». Les élèves aidés de leur leurs professeurs ont fait des maquettes de la ville de Port-Louis et ont parcourus certaines rues pour des micros-trottoirs. Les projets sont exposés dans le Hall du collège.