Aujourd’hui 14 février, débute le carême pour les Mauriciens de foi chrétienne. Cette période de pénitence et de jeûne durera 40 jours jusqu’à Pâques. Il commence, ce mercredi, avec le rituel des cendres pour s’achever avec la semaine sainte et la commémoration de la résurrection du Christ, le dimanche 1er avril avec la fête de Pâques.

En ce mercredi 14 février, de nombreux fidèles se rendent dans les églises pour le rite  d’imposition des cendres, au cours duquel le prêtre leur trace une croix sur le front avec de la cendre issue de l’incinération des branches bénies lors de la fête des Rameaux de l’année précédente.

C’est l’occasion pour les fidèles de se détacher de tout ce qui les « éloignent de Dieu », de renouveler leur foi. Par la même occasion, certains en profiteront pour changer leurs habitudes alimentaires.

Dans ce context, le Cardinal Maurice Piat, évêque de Port-Louis a eu une pensée spéciale pour les jeunes lors de sa traditionnelle Lettre Pastorale précédant Carême. Le document intitulé « Jeune, Maurice compte sur toi » partage d’abord les impressions et sentiments du cardinal dans le contexte de ces 50 années d’indépendance. Il aura brassé large, abordant « l’urgence de rééquilibrer les objectifs économiques  », des « signes d’épuisement » de la démocratie mauricienne, tout en signalant le « repli communal » et l’importance de l’unité et de la solidarité.