Le centre d’éveil de La Caze Lespwar a été inauguré hier après-midi à Solitude. Ce projet destiné aux enfants âgés de 2 à 4 ans a été initié par Caritas Solitude en association avec la Fondation Nouveau Regard du Groupe CIEL.
La cérémonie de l’inauguration du centre d’éveil de La Caze Lespwar, dont la construction a débuté en juillet dernier, a eu lieu hier en présence du chairman du Groupe CIEL Arnaud Dalais, du président de la National Empowerment Foundation (NEF) Kadress Pillay, entre autres. Ce centre a commencé ses activités le 15 février. Il accueille chaque jour de 9 h à 14 h 30 une quinzaine d’enfants des familles encadrées par Caritas.
Grâce au centre d’éveil, dont les services sont gratuits, des mamans peuvent trouver un emploi pendant que trois puéricultrices formées par Caritas s’occupent de leurs enfants. Delphine Bouïc, manager de la Fondation Nouveau Regard, explique que l’objectif est de préparer les bénéficiaires à l’entrée en maternelle.
La célébration a démarré hier avec une chanson de Yannick Noah reprise par des enfants du centre d’éveil. La présidente de Caritas Solitude, Caroline Martial, a par la suite félicité toute l’équipe ayant travaillé pour le succès du projet. « Together we can ! », a-t-elle lancé.
La projection d’un film expliquant la mission de Caritas a succédé au discours de la présidente. Sont ensuite intervenus le chairman du Groupe CIEL et le président de la NEF. Ils n’ont pas manqué de faire les éloges du projet.
Trois femmes ont par ailleurs pris la parole pour remercier Caritas de les avoir aidées à s’épanouir dans la vie active. Moyline Augustin, qui a participé à l’atelier Life Skills avec la coordinatrice Christiane Pasnin, a ainsi appris à mieux gérer son argent et à faire des économies. De plus, elle qui manquait de confiance en elle, a pu, grâce aux cours suivis, se surpasser.
Mirella Ami, qui était au début très timide, apporte aujourd’hui sa contribution dans un jardin commun. Même si elle ne connaissait rien au début au jardinage, elle n’a pas abandonné. De son côté, Mina qui a suivi le cours d’alphabétisation peut désormais venir en aide à ses enfants.
Ces témoignages ont ensuite laissé place aux remerciements de Christiane Pasnin : « La Caze Lespwar est un lieu où des liens se sont tissés, un lieu où petits et grands marchent main dans la main. Ici, nous sommes envahis par l’amitié, la fraternité et la solidarité. Ti dimounn fer ti kiksoz dan ti landroi pou enn meyer mond. » La célébration a pris fin avec la chanson Les enfants d’un rêve interprétée par tous ceux présents. Une visite des lieux s’en est suivie.
La Caze Lespwar, lancé il y a deux ans, se trouve sur un terrain mis à la disposition de Caritas Solitude par la Fondation Terra. « C’est le plus gros projet auquel s’est associée la Fondation Nouveau Regard. Nous avons monté ce projet ensemble avec Caritas et nous avons investi quelques Rs 5 M à ce jour. Notre contribution pour assurer le fonctionnement des centres de formation, le jardin commun, entre autres, s’élève à Rs 1,7 M annuellement. Mais elle va au de-là du soutien financier car nous sommes aussi présents sur le terrain et nous faisons un suivi régulier auprès de la secrétaire générale de Caritas, Patricia Félicité », explique Delpine Bouïc.
Les services offerts par La Caze Lespwar comprennent des ateliers thérapeutique, de jardinage pour l’autosuffisance alimentaire, de life skills, de peinture et de fabrication de colliers ainsi que des expos-ventes. L’objectif est d’encourager les femmes à avoir confiance en elles et de les préparer à affronter le monde du travail. Le centre offre aussi un accompagnement scolaire aux jeunes ainsi qu’un cours d’alphabétisation aux adultes. Des activités sportives, tels la natation, le volley-ball et la zumba, sont par ailleurs proposées.
Grâce à ce projet, des enfants reçoivent un petit-déjeuner et un déjeuner à emporter. Un magasin solidaire est aussi disponible pour aider les familles à se vêtir, meubler leur domicile et acheter de la nourriture. Automatic System, Brinks, l’hôtel Continental et Grass Hopper soutiennent aussi ce projet.