L’état-major du Mouvement socialiste militant a animé hier soir un congrès à Caroline Bel-Air dans le N°10 (Montagne-Blanche/Grand-Rivière-Sud-Est). Le leader orange Pravind Jugnauth a critiqué le discours-programme du gouvernement, « une répétition du discours budgétaire » et dénoncé les « abus » du gouvernement. Quant au président du parti Showkutally Soodhun, il a évoqué entre autres les scandales à la State Trading Corporation alors qu’il était ministre du Commerce.
Pravind Jugnauth a déclaré lors du congrès nocturne à Caroline Bel-Air que le discours-programme, lu lundi pendant environ deux heures par la présidente par intérim Monique Ohsan-Bellepeau, n’est qu’une répétition du discours budgétaire. Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) a expliqué aux partisans du N°10 (Montagne-Blanche/Grand-Rivière-Sud-Est) que Xavier-Luc Duval a préconisé les mêmes mesures qu’en décembre dernier. « Xavier Duval pa ti dir ki 75 % so bidze inn fini inplimante ? », devait-il lancer.
Le leader du parti Soleil a avancé que le gouvernement va bientôt vendre la compagnie Air Mauritius au plus offrant. Pravind Jugnauth a soutenu que des discussions ont eu lieu entre Air France et Qatar Airways en ce sens. Pravind Jugnauth a aussi parlé de la « vente du Domaine Les Pailles » qu’il avait réussie à stopper alors qu’il était ministre des Finances. « Aster-la nepli dan gouvernman, zot pou vande », a-t-il estimé. Selon lui, il en serait de même pour l’hôtel Cotton Bay à Rodrigues. Le leader du MSM devait renchérir que « bann exper soizir avion, li li dir ki avion pa bon… Li krwar ki li exper dan laviation… Rapor Seebury vinn montré ki linn mal swazir »,
Selon Pravind Jugnauth, le gouvernement tente de mettre des bâtons dans les roues du MSM et du Mouvement militant mauricien (MMM) en donnant des instructions à la Compagnie nationale de transport (CNT) de boycotter le rassemblement du 1er-Mai. La nouvelle alliance se réunira devant la municipalité de Port-Louis dans deux semaines avec sir Anerood Jugnauth comme principal interlocuteur et en tant que leader. « Seki kapav organize organize… CNT inn gagn instriksyon pou pa donn nou bis », a déclaré le leader orange.
Intervenant au congrès, le président du MSM Showkutally Soodhun a soutenu pour sa part que SAJ a placé le pays en première position en Afrique au plan économique mais que Navin Ramgoolam serait parvenu à nous placer premier en Afrique en termes de consommation d’héroïne. Il a ensuite parlé des scandales au niveau de la State Trading Corporation (STC) alors qu’il était ministre du Commerce. Le président du MSM a expliqué qu’il a dû faire face à la pression des membres du Parti travailliste et du Premier ministre mais qu’il a pu tenir grâce au soutien de son leader qui était alors vice-Premier ministre et rattaché aux Finances.
Le président du MSM a fustigé les membres du gouvernement, notamment le ministre de l’Industrie et du Commerce Cader Sayed-Hossen et Navin Ramgoolam. Showkutally Soodhun a également évoqué le problème du riz « ration ». A son sens, le PM ne voulait pas qu’il achète du riz du Pakistan parce que le fournisseur avait des contacts dans l’opposition. Showkutally Soodhun a annoncé que « mo pou dir ou le 1er mai ki Navin Ramgoolam inn dir mwa bizin fer ek Paul Bérenger ».