L’équipe du Mauritius National Identity Scheme (MNIS) a décidé que l’enregistrement des personnes âgées entre 23 et 44 ans pour la nouvelle carte d’identité débutera à partir de ce 1er décembre 2013. Initialement, le calendrier avait été établi comme suit : les 23-33 ans devaient s’enregistrer entre décembre 2013 et janvier 2014,  et les 34-44 ans, de février 2014 à mars 2014. Notons également que dans quelques jours s’achèvera l’étape de conversion des 18-22 ans
411 000 personnes sont concernées par cette mesure de  l’équipe du MNIS. Elles auront jusqu’au 31 mars 2014 pour compléter les formalités d’enregistrement.
« Au fil des semaines, les procédures d’enregistrement se sont affinées et notre équipe a jugé bon de revoir le calendrier ainsi que les horaires d’ouverture des centres de conversion pour permettre à un plus grand nombre de citoyens de s’enregistrer pour la nouvelle carte d’identité », explique Rao Ramah, directeur du projet MNIS. Ainsi, à partir du 1er décembre, les dix centres de conversion de l’île seront ouverts de 9 h à 17 h, du lundi au dimanche. Ils seront fermés les jeudis. Cette mesure a été prise afin, explique-t-on, de réduire les files d’attente devant les centres de conversion dans la matinée.
Pour rappel, les documents requis pour l’enregistrement en vue de la nouvelle carte d’identité sont l’original de l’acte de naissance, une preuve d’adresse, l’ancienne carte d’identité plastifiée ou un mémo de la police en cas de perte et l’acte de mariage pour les femmes mariées.
À noter par ailleurs que seul le centre de conversion d’Ébène, situé au rez-de-chaussée de la Cybertour N° 1, est ouvert depuis peu à toutes les tranches d’âges. Cette mesure vise à faciliter la procédure de conversion de la carte d’identité pour les personnes qui travaillent dans cette localité vu que la plupart de ces employés travaillent sur un shift system.
Par ailleurs, une série de roadshows à travers l’île en vue dans le cadre de la campagne d’information sur la nouvelle carte d’identité a été lancée samedi à Bagatelle. Des jeux, un spectacle musical avec Steeve Augustin et ses danseuses, des sketches par la troupe La Comédie Mauricienne, entre autres, étaient au programme. Un séga sur la nouvelle carte d’identité interprété par Roger Clency, intitulé « Anou ale Mamalo » — que le ségatier a retravaillé — a aussi été dévoilé. Cela n’a pas manqué d’inspirer l’équipe du MNIS, qui a baptisé sa nouvelle campagne sur la nouvelle carte d’identité « Anou ale », lancée le même jour.