La plate-forme No to Biometric Data on ID Card se dit outrée que les ordinateurs ainsi que leurs disques durs ayant servi à enregistrer les données de la population concernant la nouvelle carte d’identité sont vendus à qui le souhaite. “Nous avons acheté un de ces ordinateurs et avons commencé une forensic analysis sur le disque dur. Nous n’avons rien trouvé pour l’instant, mais notre point est que c’est un risque que le MNIS n’aurait pas dû prendre”, confie Ivor Tanyan.
La plate-forme avait mis une injonction en cour demandant à la Commission électorale de préciser pourquoi une pièce d’identité allait être exigée des votants lors du scrutin du 10 décembre. Car un certain nombre de personnes ne possèdent plus l’ancienne carte et n’ont pas souhaité faire une demande pour la nouvelle. L’injonction a été rejetée, ce que la plate-forme trouve dommage. Ils demandent que l’État civil fasse un geste en donnant un document à ces personnes pour qu’elles puissent voter.
La plate-forme demande un éclaircissement au sujet du dépôt de candidature du Premier ministre. Ce dernier s’est servi de sa carte laminée pour cet exercice. “Nous avons été très surpris quand nous avons vu que le Premier ministre a utilisé son ancienne carte pour son dépôt de candidature aux élections générales. Nous nous sommes posé certaines questions. Est-ce qu’il y a une disposition spéciale pour le Premier ministre ? Est-ce qu’il est au-dessus de tout citoyen de ce pays ? Est-ce que la carte a été trouée comme celles de tous les Mauriciens qui se sont enregistrés pour l’obtention de la nouvelle carte ? Si ce n’est pas le cas, est-ce que Rao Ramah a commis un outrage à la cour quand il a affirmé que le Premier ministre avait déjà sa nouvelle carte ? Nous demandons que l’information soit rendue publique”, confie Priscilla Sambadoo.
Par ailleurs, la plate-forme souhaite organiser un forum avant les élections. Elle compte encourager les citoyens à se mobiliser pour se rendre dans les rencontres organisées par les partis politiques qui ont pris une position claire contre la nouvelle carte d’identité et qui se sont mobilisés contre.
 
LIVRE : Le Facteur, nouveau conte d’Amarnath Hossany
L’Institut Français de Maurice marquera la période des fêtes de fin d’année avec le lancement le samedi 6 décembre 2014 à 11h, de Le Facteur, un conte de Noël écrit par l’auteur-illustrateur Amarnath Hossany. L’événement aura lieu lors de l’Heure des Mômes, une animation bihebdomadaire de la Médiathèque de l’IFM destinée aux enfants et jeunes de 2 à 14 ans. Les enfants auront droit à une lecture ainsi qu’à une projection des illustrations du livre édité aux éditions Bartholdi.
Le Facteur raconte l’histoire de Parsad, un vieux facteur au seuil de la retraite, qui fait une rencontre qui va bouleverser sa vie. Une petite fille lui demande d’envoyer une lettre au Père Noël. Parsad, qui ne croit pas au Père Noël, va devoir tout faire pour rendre la petite heureuse…
 
MUSIQUE : Caroline Jodun et Mr Love au Klasik
Deux belles voix de la chanson mauricienne réunies pour le prochain bal à Le Klasik de Terre Rouge. Caroline Jodun et Mr Love reprendront leurs meilleurs morceaux lors de cette soirée qui aura lieu le 6 décembre. Nasty Kool et Sista Queen assureront également l’animation. L’entrée sera à Rs 250 pour les hommes et Rs 100 pour les dames. Info : 59-13-12-76.
 
6 DÉCEMBRE : Soirée Latino au Queen’s
Le Queen’s Club de Quatre-Bornes prendra un accent latino le 6 décembre. La boîte aura pour invité Gil Perez, qui est un spécialiste du genre. Les autres DJ attendus sont Clarel L, Mastikfunk, Big Papa, DJ Dragon. Entrée : Rs 300 (simple), Rs 500 (couple).
 
4 DÉCEMBRE : Damien Elisa au Barabar
L’univers musical de Damien Elisa envoûtera le Babarar de Grand-Baie le 4 décembre, de 21h30 à 23h. L’artiste y sera en concert dans le cadre de Jeudi Création, événement artistique de Lively Up de Lionel Permal. À partir de 20h, le public pourra admirer les produits de Save a Sail, réalisés à partir d’anciennes voiles de bateau. L’entrée sera à Rs 150. Info : 58-27-65-33.
 
INFORMATIQUE : TechKnow lance un supplément gratuit pour les enfants
Le magazine TechKnow sortira désormais avec un supplément gratuit intitulé Junior. Très léger dans le ton, ce supplément aura comme objectif de préparer les plus jeunes à l’utilisation de l’outil technologique. “Il y a une demande pour une telle initiative. La technologie est partout de nos jours, même dans les écoles. À travers ce magazine, nous voulons aider les enfants à avancer plus rapidement dans le domaine”, confie Dario Thumiah, directeur de la publication.
Le supplément comportera un volet écologique avec la rubrique “100 questions sur le développement durable”. Chaque mois, quelques questions en rapport avec le sujet seront posées, accompagnées de réponses qui permettront aux plus jeunes de comprendre ce que c’est que le développement durable et les enjeux qui y sont liés. Cette rubrique sera animée par le personnage Gecko Star. Il est prévu qu’à la fin des cent questions, un concours national soit organisé sous forme de dissertation, ainsi qu’un quiz.
 
EXPOSITION : Yeshen Gunnoo à Port-Louis
À partir du 4 décembre, les tableaux de Yeshen Gunnoo seront exposés dans l’espace Oxygène de la Swan Insurance à Port-Louis. Ce peintre sillonne les rues de la capitale depuis une vingtaine d’années afin d’immortaliser ses paysages au bout de son pinceau. Son exposition racontera ses années de balade dans la cité. Il lancera également un livre à cette occasion.
 
CLUBBING : Xindix s’inspire d’Ibiza
Le dimanche 7 décembre aura lieu l’événement Xindix, Goes to Ibiza, à partir de 15h. Au programme : pluie artificielle, piscine et watergum. Un tuning show organisé par la United Mauritian Tuners se tiendra à 13h dans le parking de la boîte de nuit. Aux platines : Sash, Limbajee Brothers, DJ Angel et Rohan. Entrée gratuite. Dress code : Beach Wear. Info : 59-24-24-88.